Nouvelles de l'industrie | MonHabitationNeuve.com

Nouvelles de l’industrie de la construction résidentielle

 

12 décembre 2020 — Les lauréats de la 37ème édition des Prix Domus

11 décembre 2020 — Han-Logement vise la construction de 400 nouveaux logements abordables pour personnes à mobilité réduite d’ici 5 ans

11 décembre 2020 — Construction d’un nouveau projet résidentiel à Laval

10 décembre 2020 — Nomination de Mme Laurence Vincent au poste de présidente de Prével

8 décembre 2020 — La COVID a aiguisé l’appétit pour l’achat de propriété et la rénovation résidentiels au cours des prochaines années dans la région de Montréal

8 décembre 2020 — L’effervescence du marché immobilier résidentiel à Québec ne s’estompera pas avec la COVID, au contraire !

18 novembre 2020 — Pari gagné pour le projet Néo condos : Le projet dans Rosemont–Saint-Léonard atteint 60 % des ventes en 8 mois!

12 novembre 2020 — Urbania haus : 240 unités de logement locatif voient le jour au nouveau centre-ville de Laval

4 novembre 2020 — Le Boisé du Ruisseau Clair : nouveau projet résidentiel à Mont-Tremblant lancé par des promoteurs actifs dans la région, en partenariat avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ

30 septembre 2020 — Le lancement officiel des préventes du projet Sir John a été réalisé avec grand succès le 16 septembre dernier!

18 août 2020 — Dévoilement d’un projet immobilier d’envergure dans l’arrondissement Saint-Laurent

9 juillet 2020 — Le Fonds immobilier de solidarité FTQ porte à 25 M$ le Fonds d’acquisition de Montréal qui soutient le logement communautaire à Montréal

23 juin 2020 — Construction résidentielle neuve : plus d’informations disponibles pour aider les consommateurs à faire un choix éclairé

14 avril 2020 — Une solution TI 100 % québécoise pour les PME

7 mai 2020 — Lancement officiel des préventes du projet Sir John, dès le 25 mai!

30 mars 2020— L’Agence SIX propose une expérience virtuelle sans pareil

17 février 2020 — Un nouveau projet résidentiel dans Rosemont-Saint-Léonard

2 décembre 2019 — GOLO Mobile Inc. connaît une importante expansion dans le monde de la livraison urbaine

3 décembre 2019 — Lancement officiel du projet Edwin!

13 novembre 2019 — PUR Immobilia annonce la période de location des unités du projet « MARKET » ouverte!

4 novembre 2019 — Maisons Pépin remporte deux prix prestigieux au concours annuel « Les Prix Habitat Design » du grand Montréal.

 

 

___________________________

 

LES LAURÉATS DE LA 37ème ÉDITION DES PRIX DOMUS

 

Prix Domus

 

L’APCHQ – Région du Montréal Métropolitain a honoré les meilleurs entrepreneurs de l’année, lors du 37ème Gala des prix DOMUS qui s’est déroulé virtuellement le 11 décembre 2020.

Après 7 mois d’attente, lors de cette cérémonie, qui s’est déroulée virtuellement, le Groupe SP Réno Urbaine et l’entreprise Belvedair ont respectivement reçu les prix de Rénovateur de l’année et de constructeur de l’année. 14 autres distinctions ont été décernées pendant cette soirée.

Le Groupe Espé Réno Urbaine, un succès reconnu !
Depuis sa fondation en 2002, l’entreprise se fait un point d’honneur d’offrir un produit de haute qualité avec un service à la clientèle exceptionnel. Que ce soit pour la modernisation d’une salle de bain, une cuisine totalement repensée, un sous-sol accueillant ou pour une transformation complète d’une maison, toute l’équipe de SP Réno Urbaine planifie ses projets de façon contrôlée en suivant de façon précise le budget alloué. Une approche qui offre une tranquillité d’esprit aux clients !

Espé Réno Urbaine a remporté à trois reprises le prix Domus du Rénovateur de l’année et elle est l’entreprise en rénovation ayant obtenu le plus de nominations et de prix Domus depuis les dix dernières années.

Plusieurs rues montréalaises ont vu s’installer le Groupe SP Reno Urbaine pour réaliser un projet. Leur présence et leurs interventions contribuent à valoriser le patrimoine montréalais.

Belvedair, une entreprise d’éco-bâtisseurs
Belvedair est un entrepreneur général en construction, spécialisé dans la conception et la construction de maisons écologiques sur mesure. Pour l’équipe, le respect de l’environnement est une valeur profonde. Elle croit dur comme fer à la nécessité d’agir et de partager ses connaissances. Belvedair a pour mission de rendre accessible à tous, un habitat sain et durable, avec une approche différente: pour Belvedair, c’est la maison en elle-même qui est écologique, et non les technologies qu’on y ajoute. Passionnée avant tout, l’équipe œuvre à créer, concevoir et construire des milieux de vie écologique partout au Québec. En affaires depuis 10 ans dans ce milieu, Belvedair, à élaborer et créer plus de 150 maisons écologiques de rêve. Cette année, l’entreprise se diversifie en devenant promoteur immobilier avec leur premier projet d’écodomaines : ILUMA.

Des entrepreneurs engagés
Une tendance s’est démarquée parmi les candidatures déposées cette année. En effet on remarque que les entrepreneurs de l’industrie de la construction et de la rénovation s’engagent encore plus dans leur communauté. Bon nombre d’entre eux participent gracieusement à des programmes d’entraide, font des dons à différentes fondations ou incitent au recyclage avec des activités de récupération d’outils usagés et de revente de surplus de matériaux à prix très abordables.

« Un Domus, c’est bien plus qu’un simple prix remis lors d’une cérémonie. C’est la reconnaissance par les paires de l’industrie qui souligne le talent des entrepreneurs d’ici. Les Domus célèbrent les entreprises et leur rôle de levier de développement économique unique dans la région du Montréal métropolitain », explique Linda Marchand, Directrice générale de l’APCHQ – région du Montréal métropolitain.

Et les lauréats sont …
C’est en compagnie de Saskia Thuot, ambassadrice des 37ème Prix Domus, qu’a eu lieu, virtuellement, le Gala de remise des Prix Domus. À ce jour, les prix Domus c’est plus de 500 professionnels de l’industrie de la construction et de la rénovation, récompensés pour leur excellence et leur talent.

Le 37e Gala des Prix Domus de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) – région du Montréal métropolitain a récompensé, cette année, 17 entrepreneurs dans 16 catégories :

  1. Habitation neuve abordable (de 300 000 $ à 550 000 $) : Belvedair
  2. Habitation neuve de 550 000 $ à 1 000 000 $ : Écohabitations Boréales
  3. Habitation neuve de prestige (de plus de 1 000 000 $) : Les Constructions Raymond & Fils
  4. Projet résidentiel de l’année 4 étages et moins : Réno M3
  5. Unité de logement locatif ou en copropriété de 250 000 $ et de moins de 450 000 $ : Les Habitations Excellence
  6. Rénovation résidentielle de 50 000 $ et moins : 1M2 Gestion de projets
  7. Rénovation résidentielle de 50 000 $ à 150 000 $ : Cassia Construction
  8. Rénovation résidentielle de 150 000 $ à 350 000 $ : ESPÉ Réno Urbaine
  9. Rénovation résidentielle de 350 000 $ à 750 000 $ : HEM Design
  10. Rénovation résidentielle de plus de 750 000 $ : Construction N.Deslauriers
  11. Choix de l’acheteur : Excellence Construction Rénovation
  12. Projet commercial : Maçonnerie Gratton
  13. Rénovateur de l’année : ESPÉ Réno Urbaine
  14. Constructeur de l’année : Belvedair
  15. Prix Domus propulsé par Énergir : DANAM construction et Construction Éric Robert
  16. Mention spéciale Développement Durable : Belvedair

-30-

À propos des Prix Domus
Chaque année, l’APCHQ – région du Montréal métropolitain travaille sans relâche à récompenser, valoriser et reconnaître les professionnels de l’industrie et leurs projets. Les Prix Domus sont également une référence de confiance pour les acheteurs potentiels et les clients qui souhaitent rénover ou acheter une propriété.

 

___________________________

 

 

HAN-LOGEMENT VISE LA CONSTRUCTION DE 400 NOUVEAUX LOGEMENTS ABORDABLES POUR PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE D’ICI 5 ANS

Avec la participation du Fonds immobilier de solidarité FTQ et plusieurs autres partenaires

 

HAN Logements

 

Magog, le 14 décembre 2020Le Fonds immobilier de solidarité FTQ renouvelle son partenariat avec l’organisme à but non lucratif (OBNL) Han-Logement, qui a pour mission d’améliorer les conditions d’habitation des personnes ayant un handicap physique ou une déficience intellectuelle et dont les revenus modestes ne permettent pas de se loger adéquatement. Grâce à ce partenariat, un total de 400 logements abordables – 50 immeubles de 8 logements – seront construits dans 40 à 50 municipalités de 5 régions du Québec d’ici 2026. Les régions visées pour cette période sont : Estrie, Montérégie, Centre-du-Québec, Mauricie et Beauce.

Ce projet est évalué à près de 80 millions $ et bénéficie de la contribution de plusieurs partenaires dont les municipalités participantes par le don d’un terrain, de donateurs privés, de Desjardins Entreprises et de la Caisse d’économie solidaire Desjardins.

Le projet en bref :

  • Construction de 50 immeubles de 8 logements de qualité, à prix abordable, adaptés aux besoins des personnes autonomes vivant avec un handicap physique, intellectuel ou connaissant un trouble de spectre de l’autisme (TSA);
  • Les 400 logements, de type 3 ½ et 4 ½ seront répartis dans 40 à 50 municipalités, à travers 5 régions du Québec – Estrie, Montérégie, Centre-du-Québec, Mauricie et Beauce;
  • De ces 50 immeubles, déjà 4 projets sont en planification pour 2021 dans les villes de Magog, Sherbrooke, East-Angus et Cowansville;
  • Les occupants bénéficient du programme de supplément au loyer (PSL) de la Société d’habitation du Québec (SHQ).

Modèle de financement innovant :

  • Une ville, une municipalité ou une entreprise fait un don de terrain;
  • Des donateurs privés font un don à Han-Logement (reconnu comme organisme de charité);
  • Les dons privés peuvent être étalés sur une période allant jusqu’à 5 ans;
  • Le Fonds immobilier de solidarité FTQ porte à 11,7 M$ les sommes disponibles dans un fonds d’investissement qui octroie des prêts de capital patient, remboursables sur un horizon de 15 ans;
  • Desjardins Entreprises et la Caisse d’économie solidaire Desjardins financent le prêt conventionnel pour les immeubles construits.

Citations

« Nous avons un modèle d’affaires novateur, économiquement viable et autonome puisque les revenus de loyers couvrent 100 % des coûts d’opération. Par ailleurs, le concept d’habitations sociales que nous proposons tient compte des nouveaux enjeux de distanciation en offrant des immeubles de huit logements sur un seul niveau et sans aires communes. Le plan de développement que nous annonçons aujourd’hui en partenariat avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ et nos autres collaborateurs, pour les années 2021-2026 comprend deux phases. La première, de 2020 à 2023, prévoit la construction de 160 logements principalement dans deux nouveaux pôles de développement de la Montérégie (Saint-Hyacinthe et Granby) et du Centre-du-Québec (régions de Drummondville et Victoriaville). Ces logements seront construits dans un rayon de 50 km autour de la ville centre. La deuxième phase, de 2024-2026, prévoit quant à elle 240 nouveaux logements dans deux autres régions, la Mauricie (région de Trois-Rivières) et la Beauce (régions de Saint-Georges et Thetford Mines). Comme nous l’avons toujours fait, nous voulons faire du bien une ville à la fois, une personne à la fois. »

Paul Champagne,
directeur général de OBNL Han-Logement


« Depuis 2017, notre engagement auprès de Han-Logement a permis de réaliser quelque 70 unités principalement en Estrie. Je suis fier d’avoir incité M. Champagne à poursuivre son modèle dans d’autres régions du Québec où les besoins sont aussi importants et où les services connexes pour ce type de clientèle sont bien établis. Aujourd’hui, c’est avec enthousiasme que nous portons à 11,7 millions $ les sommes disponibles pour l’expansion de ce modèle d’affaires qui nous permet de consolider notre rôle dans le secteur du logement social et abordable avec un partenaire qui a clairement démontré sa capacité à développer des bâtiments de qualité. »

Normand Bélanger,
président-directeur général du Fonds immobilier de solidarité FTQ


« L’approche développée par Han-Logement est innovante et répond à des besoins réels dans nos communautés. Adaptée aux régions, je souhaite la réalisation de leurs projets. »

Jacques Demers,
maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, préfet de la MRC de Memphrémagog et président de la Fédération québécoise des municipalités


À propos de OBNL Han-Logement
OBNL Han-Logement est un organisme fondé en 2002, dont le siège social est situé à Magog, avec pour mission d’améliorer les conditions d’habitation des personnes autonomes qui ont un handicap physique, une déficience intellectuelle ou un TSA et dont les revenus modestes ne permettent pas de se loger adéquatement. L’organisme à but non lucratif propose des logements de qualité, à prix abordable et adapté à leurs besoins. À ce jour, Han-Logement compte 106 logements répartis dans 16 immeubles en Estrie. Les villes intéressées à accueillir un projet peuvent consulter le site à www.hanlogement.org

À propos du Fonds immobilier de solidarité FTQ
Créé en 1991, le Fonds immobilier de solidarité FTQ contribue au développement économique du Québec en participant financièrement et stratégiquement à la réalisation de projets immobiliers rentables, créateurs d’emplois et socialement responsables en partenariat avec des leaders du secteur. Il appuie le démarrage de projets immobiliers de toutes tailles et dans toutes les régions du Québec, tant dans les secteurs résidentiels, de bureaux, commercial, institutionnel, qu’industriel. Au 31 mai 2020, il comptait 58 projets en développement d’une valeur de 3,7 milliards de dollars, 80 immeubles en gestion d’actifs, 1,3 million de pieds carrés de terrain à développer et 115 millions de dollars étaient investis pour des projets d’habitation sociale, communautaire ou abordable. Le Fonds immobilier est membre du Conseil du bâtiment durable du Canada-division Québec. www.fondsimmobilierftq.com

-30-

Renseignements : Josée Massicotte
Bur: 514 388-0169 / Cell.: 514 915-0511
joseemassicotte@gmail.com

Sources : Jocelyn Jussaume
Directeur général adjoint
Han Logement
Bur: 819.769.1244 poste 3
jjussaume@hanlogement.org

Josée Lagacé
Directrice, communications et marketing
Fonds immobilier de solidarité FTQ
Cell. : 514 707-5180
jlagace@fondsimmobilierftq.com

 

___________________________

 

 

Construction d’un nouveau projet résidentiel à Laval

DEV MÉTA, QMD ET GROUPE MONSAP ANNONCENT LE DÉBUT DE LA CONSTRUCTION D’UN PROJET LOCATIF DE LUXE : RUBIS PAR MARQUISE

La phase locative du projet d’envergure MARQUISE représente un investissement de plus de 135 millions $

 

RUBIS condominiums locatifs

 

Laval, 11 décembre 2020 – Dev Méta inc., QMD et Groupe MONSAP sont fiers d’annoncer la construction du projet locatif de luxe RUBIS par MARQUISE, qui comprendra 2 phases de 172 unités locatives d’habitation chacune, qui se dresseront fièrement au cœur du vaste complexe résidentiel du MARQUISE, dont le lancement officiel au grand public aura lieu en février 2021.

RUBIS, le luxe locatif est avantageusement situé au cœur culturel et économique de Laval
Le RUBIS par MARQUISE représente un bijou serti dans un écrin urbain. Bénéficiant d’un environnement stratégique (près des autoroutes 440 et 15), les deux majestueuses tours s’intégreront parfaitement au sein de la micro-communauté exceptionnelle du MARQUISE. Les deux immeubles seront distancés, afin d’offrir verdure et intimité, grâce à un immense terrain parsemé d’arbres et sillonné de sentiers pédestres qui se faufileront à travers un aménagement paysagé impeccable.

Des aménagements adaptés à la nouvelle réalité
Des efforts ont été investis pour offrir à la clientèle des espaces aménagés pour répondre à la nouvelle réalité d’aujourd’hui. Chaque condominium locatif compte un espace bureau soigneusement harmonisé, en plus d’un espace de cotravail permettant une vie professionnelle inspirante à même son lieu de vie. De plus, tous les espaces communs ont été surdimensionnés facilitant ainsi la distanciation sociale. Enfin, les tours contiennent une salle de réception de colis, qui est une véritable adaptation au commerce en ligne, de plus en plus présent dans notre quotidien.

Nombreuses commodités du RUBIS par MARQUISE

  • Hall d’entrée grandiose et ascenseurs.
  • Piscine extérieure avec pavillon des baigneurs, terrasse au toit du cube central avec potagers, gym, salle de yoga et salle de danse, golf virtuel, espace de cotravail, chalet, salon des occupants, parc à chiens et salle dédiée à la réception des colis.
  • Inclusion des luminaires, des draperies et stores, de 5 électroménagers, de l’eau chaude et de la conciergerie virtuelle.
  • 1, 2 et 3 chambres à coucher (1 chambre : 677 pi2 à 790 pi2 / 2 chambres : 940 pi2 à 1045 pi2 / 3 chambres : 1046 pi2 à 1476 pi2) avec plafonds de 9 pieds, et balcons surdimensionnés.
  • Chaque condo est muni d’une insonorisation supérieure et d’un système d’air climatisé.
  • Système d’intercom par téléphone et système d’accès à puces dans les deux immeubles.
  • Stationnements intérieurs et extérieurs, rangement et recharge électrique, espaces à vélos au sous-sol.
  • Enfin, l’application Walter permettra la communication interne et offrira de nombreux services optionnels (réservation des salles communes, location de voiture électrique, service de livraison d’épicerie et de pharmacie, etc.).

Les condos locatifs seront disponibles pour y habiter à partir de décembre 2021.

Les principaux partenaires de RUBIS PAR MARQUISE
Les partenaires se sont entourés d’une formidable équipe de professionnels qui assurent un travail exceptionnel dans la réalisation du projet :
Entrepreneur général : Les Entreprises QMD inc.
Architecture : GMAD
Ventes : Agence SIX
Marketing : Six Communications

À propos des partenaires
Rubis par Marquise est le résultat du partenariat de trois acteurs d’importance dans le paysage de l’immobilier au Québec : Dev Méta, qui connaît une croissance fulgurante grâce au succès de projets d’envergure assuré par une gestion consciencieuse, le Groupe MONSAP, fort d’une expérience dans le développement de copropriétés haut de gamme et QMD qui, grâce à une réputation impeccable et des réalisations prestigieuses, fait partie des plus importantes compagnies de construction au Québec.

Bureau de location
3653, avenue Jean-Béraud, Laval (condo modèle à visiter)
Site web : www.rubisparmarquise.com

Contact : Geneviève Lussier
Directrice des ventes et des locations – MARQUISE et RUBIS

Heures d’ouverture : lundi au mercredi de 10h à 18h / samedi et dimanche de 12h à 17h.

NOTE AUX MÉDIAS : Pour entrevue et/ou matériel visuel additionnel, communiquez avec Chantale Baar.

-30-

Information : Chantale Baar
Communications Chantale Baar
cbaar@communicationcb.ca / (514) 992-6463

 

___________________________

 

 

Nomination de Mme Laurence Vincent au poste de présidente de Prével

 

(Montréal, 10 décembre 2020)

Cher(e)s partenaires et amis de Prével,

Il y a plus de trois ans, nous avons amorcé un processus de relève entrepreneuriale qui devait se déployer en étapes.

Tout d’abord, et jusqu’à tout récemment, nous avons été accompagnés par une firme spécialisée, puisque nous souhaitions faire les choses dans l’ordre et en tout respect du rythme de chacun.

Le 1er janvier 2018, Laurence Vincent, qui oeuvrait au sein de l’entreprise depuis plus de 15 ans, fut nommée coprésidente de Prével aux côtés de Jonathan Sigler, prenant ainsi une première relève, soit celle de Jacques Vincent. Jacques amorça alors une préretraite, tout en continuant à jouer un rôle de conseiller stratégique et d’investisseur.

Depuis cette nomination, le rôle de Jonathan, en tant que coprésident, était d’accompagner Laurence et de poursuivre son implication dans les opérations, tout en se retirant en douceur, et ce, au fur et à mesure que Laurence se sentait confortable de prendre les rênes.

Au cours des trois dernières années et en cette année pandémique de surcroît, Laurence a su mener les troupes et les activités de l’entreprise avec brio, en plus de se constituer une solide équipe de direction et un comité de gestion. Aujourd’hui et malgré la crise, Prével se trouve plus qu’en excellente position.

Le plan de relève est donc couronné de succès et Jonathan, après 25 ans d’implication au sein de Prével, peut maintenant prendre une préretraite bien méritée. Tout comme Jacques, notez qu’il restera impliqué au sein de l’entreprise en tant que conseiller stratégique et investisseur.

C’est donc avec enthousiasme que nous vous annonçons la nomination de Laurence Vincent au poste de présidente de Prével.

Nous profitons de cette communication pour vous réitérer nos meilleurs voeux pour ce temps des fêtes tout particulier et pour vous souhaiter une année 2021 pleine de paix, de santé et d’amour!

Laurence Vincent, Jonathan Sigler et Jacques Vincent

Et toute la grande équipe Prével

 

___________________________

 

 

La COVID a aiguisé l’appétit pour l’achat de propriété et la rénovation résidentiels au cours des prochaines années dans la région de Montréal

 

  • Hausse marquée des intentions d’achat pour les cinq prochaines années
  • Plus grand intérêt pour la périphérie et les résidences secondaires
  • La demande pour la copropriété se maintient, mais la pandémie modifie les caractéristiques recherchées

Montréal, le 8 décembre 2020 L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), le Fonds immobilier de solidarité FTQ, la Société d’habitation du Québec (SHQ) et l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) dévoilaient aujourd’hui les résultats d’une vaste enquête sur le secteur immobilier résidentiel au Québec. L’enquête Web réalisée par la firme Léger à l’automne, auprès d’un échantillon de plus de 5000 répondants, portait notamment sur les intentions d’achat et de vente de propriétés au cours des cinq prochaines années. Une étude semblable avait été réalisée deux ans plus tôt, soit à l’automne 2018. L’édition 2020 de l’enquête visait aussi à connaître l’impact de la pandémie actuelle sur les choix résidentiels des consommateurs.

Région de Montréal : hausse marquée des intentions d’achat

L’étude révèle de fortes intentions d’acheter une propriété d’ici 2025 dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal. En effet, 30 % des ménages de la RMR envisagent l’achat d’une propriété au cours des cinq prochaines années, ce qui représente une hausse de quatre points de pourcentage par rapport à l’enquête réalisée en 2018. La hausse des intentions d’achat se traduit notamment, d’une part, par une volonté accrue des locataires montréalais d’accéder à la propriété et, d’autre part, par le désir des ménages déjà propriétaires d’acquérir une résidence secondaire. Les premiers acheteurs représentent 48 % des futurs acheteurs potentiels, tandis que 15 % des ménages ont l’intention d’acheter une résidence secondaire d’ici cinq ans.

La crise sanitaire bouleverse les choix résidentiels de certains Montréalais

Par ailleurs, les résultats de l’enquête indiquent également que la crise sanitaire actuelle a modifié les plans d’environ 30 % des ménages de la région montréalaise. Parmi ceux-ci, un ménage sur dix a mentionné qu’il allait demeurer locataire. Certains ménages ont décidé de devancer leur achat en raison de la pandémie, mais une proportion équivalente a plutôt choisi de retarder leur achat, ce qui au final a un effet neutre sur le nombre de futurs acheteurs. Par contre, au chapitre des intentions de vente, les ménages ayant décidé de retarder la vente de leur propriété actuelle sont un peu plus nombreux que ceux ayant choisi de vendre en raison de la pandémie. En fin de compte, 16 % des répondants envisagent de vendre leur propriété d’ici cinq ans, une proportion identique à celle mesurée en 2018.

« Il faut s’attendre à un marché de la revente encore favorable aux vendeurs au cours des prochaines années, car l’enquête démontre clairement que la demande restera potentiellement soutenue, pendant que l’offre de propriétés à vendre pourrait continuer de s’avérer insuffisante dans de nombreux secteurs de la RMR de Montréal », explique Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché de l’APCIQ.

Davantage de ménages envisagent de quitter la région de Montréal

L’enquête permet également d’estimer certains déplacements futurs entre les régions. Par exemple, 13 % des résidents actuels de la RMR de Montréal ayant l’intention d’acheter considèrent l’idée d’acquérir leur prochaine résidence principale en dehors de la RMR. En 2018, cette proportion était de 10 %. Cette augmentation est une autre conséquence possible de la crise sanitaire. Le tiers des répondants qui jugent probable de continuer à faire du télétravail sur une base régulière ont mentionné que cela influencera le choix de leur future habitation. À cet effet, les raisons les plus fréquemment mentionnées étaient : s’éloigner de son lieu de travail, vivre plus près de la campagne, s’établir où le coût de la vie est moins cher, rechercher une propriété plus grande pour avoir un espace bureau et le désir d’avoir une cour ou un jardin.

« Le télétravail permettra effectivement à certains ménages de s’éloigner des grands centres. Mais on est loin de l’exode », affirme Paul Cardinal, directeur du Service économique de l’APCHQ.

La demande de copropriétés résiste à la pandémie

Parmi les répondants de la région montréalaise ayant l’intention d’acheter au cours des cinq prochaines années, un ménage sur cinq envisage l’acquisition d’une unité en copropriété, soit une proportion similaire à l’enquête de 2018. Ce sont les ménages de 55 ans et plus qui sont les plus enclins à choisir une copropriété.

Outre des frais de copropriété raisonnables, les caractéristiques les plus recherchées dans le choix d’un immeuble en copropriétés sont : un fonds de prévoyance bien géré, un système de ventilation efficace, un espace de rangement réservé, un stationnement extérieur réservé et un système de sécurité qui contrôle l’accès à l’immeuble.

En ce qui a trait aux unités elles-mêmes, l’attribut le plus susceptible d’attirer de nouveaux acheteurs est la présence de grands balcons privés auxquels s’ajoutent un système de climatisation autonome et des matériaux de finition de qualité.

« Huit futurs acheteurs sur dix considèrent la présence d’un balcon privé comme très importante, ce qui peut certainement s’expliquer par l’expérience de confinement que les Montréalais viennent de vivre. L’importance de la qualité de l’air a aussi retenu l’attention des répondants, ce qui influencera certainement nos développements futurs », explique Normand Bélanger, président directeur général du Fonds immobilier de solidarité FTQ.

La maison individuelle reste le 1er choix des Québécois

À l’échelle provinciale, 25 % des ménages québécois considèrent l’achat d’une propriété résidentielle d’ici 2025, une proportion légèrement plus élevée qu’en 2018. Les deux tiers des futurs acheteurs privilégient l’achat d’une maison unifamiliale détachée, ce qui est identique aux résultats de l’enquête de 2018. L’achat d’une propriété existante obtient la faveur de 68 % des futurs acheteurs, contre 17 % pour la propriété neuve, mais 15 % d’entre eux demeurent ouverts aux deux scénarios. Les trois principales raisons qui incitent les acheteurs à se tourner vers une propriété neuve sont bien sûr le fait d’être le premier occupant, l’aspect « clés en main » et le faible coût d’entretien. Ceux qui penchent plutôt vers l’achat d’une propriété existante évoquent son prix d’achat généralement plus faible et sa localisation.

Mentionnons finalement que l’ensemble des répondants a également été sondé sur la cohabitation intergénérationnelle. Un peu plus de 60 % des répondants aimeraient vivre à proximité de leurs parents ou de leurs enfants, et parmi ceux-ci, 15 % seraient prêts à le faire dans une maison intergénérationnelle. Ce type de cohabitation serait plus populaire (18 %) à l’extérieur des grandes régions de Montréal et de Québec.

La rénovation gonflée à bloc

Les résultats de l’enquête sont annonciateurs d’un marché de la rénovation des plus actifs, chaque propriété qui change de mains entraînant son lot de dépenses de rénovation. La moitié des propriétaires ayant l’intention de vendre prochainement prévoient faire des travaux de rénovation à leur propriété et leur budget moyen est d’un peu plus de 13 000 $. Quant aux futurs acheteurs, six sur dix anticipent des rénovations à leur nouvelle demeure et ils dépenseront en moyenne près de 16 000 $ à ce chapitre.

Tous les locataires ne veulent pas devenir propriétaires

Pour la première fois, l’enquête comportait un volet destiné aux locataires. Les résultats démontrent que les responsabilités moindres et la plus grande flexibilité incitent bon nombre de ménages à privilégier la location. Ces raisons ont été plus souvent invoquées pour expliquer le choix d’être locataire que l’incapacité d’acheter ou l’inabordabilité des propriétés. Néanmoins, il est clair que pour certains ménages, la location est une situation temporaire avant l’achat éventuel d’une propriété. C’est le cas pour 24 % des locataires québécois, mais cette proportion augmente à 47 % chez les 18 à 34 ans.

Par ailleurs, à l’échelle de la province, 91 % des locataires habitent dans un immeuble privé, contre 9 % qui habitent un logement communautaire dans une coopérative ou un OSBL d’habitation, ou encore dans un HLM. Les résultats de l’enquête révèlent aussi qu’une proportion significative des locataires n’habite pas un immeuble locatif, mais loue plutôt une maison (19 %) ou un appartement en copropriété (9 %). C’est surtout en dehors des régions de Montréal et de Québec que l’on trouve une plus grande proportion de locataires de maisons.

Lorsqu’interrogés sur leurs intentions, 61 % des locataires jugent qu’il est très ou assez probable qu’ils déménagent au cours des cinq prochaines années. « Les locataires recherchent sensiblement les mêmes critères que les copropriétaires en ce qui a trait à la localisation de leur prochain logement. La sécurité du voisinage, la proximité des services et la proximité des parcs et espaces verts sont les premiers éléments qu’ils recherchent, mais ils accordent plus d’importance à la proximité du réseau de transport en commun », note Jean-Pascal Bernier, président-directeur général par intérim de la SHQ.

Finalement, l’enquête nous apprend que deux locataires sur trois apprécient la formule « tout inclus ». L’électricité, le chauffage et l’eau chaude sont les inclusions les plus appréciées, mais l’inclusion des électroménagers et du câble ou de l’internet n’est pas primordiale.

À propos de l’APCHQ
Fondée en 1961, l’APCHQ est un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de faire valoir et développer le professionnalisme de ses 18 000 entreprises membres réunies au sein de 14 associations régionales. Grâce à son offre de services techniques, juridiques, administratifs et de formation ainsi qu’à ses interventions gouvernementales et publiques, l’APCHQ contribue à ce que ses membres puissent accroître leurs compétences et évoluer dans un environnement hautement compétitif. En outre, à l’occasion du renouvellement des conventions collectives de l’industrie de la construction, l’APCHQ a le mandat de négocier au nom de 15 000 employeurs du secteur résidentiel.

À propos du Fonds immobilier de solidarité FTQ
Créé en 1991, le Fonds immobilier de solidarité FTQ contribue au développement économique du Québec en participant financièrement et stratégiquement à la réalisation de projets immobiliers rentables, créateurs d’emplois et socialement responsables en partenariat avec des leaders du secteur. Il appuie le démarrage de projets immobiliers de toutes tailles et dans toutes les régions du Québec, tant dans les secteurs résidentiels, de bureaux, commercial, institutionnel qu’industriel. Au 31 mai 2020, il comptait 58 projets en développement d’une valeur de 3,7 milliards $, 80 immeubles sous gestion, 1,3 million de pi2 de terrain. 115 millions $ étaient voués à des projets d’habitation sociale, communautaire et abordable. Le Fonds immobilier est membre du Conseil du bâtiment durable du Canada. fondsimmobilierftq.com

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec
L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 13 000 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts, en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ et est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux Facebook, LinkedIn, Twitter et Instagram.

À propos de la Société d’habitation du Québec
La SHQ a pour mission de répondre aux besoins en habitation des citoyennes et des citoyens du Québec. Pour ce faire, elle offre des logements abordables ou à loyer modique et elle propose un éventail de programmes d’aide favorisant la construction et la rénovation résidentielles, l’adaptation de domiciles et l’accession à la propriété. La Société d’habitation du Québec stimule l’établissement de partenariats avec les collectivités, la concertation entre les acteurs du milieu et l’innovation. Pour en savoir plus sur ses activités, consultez le www.habitation.gouv.qc.ca.

Renseignements :
Émilie Hermitte
Conseillère en communications et en relations publiques
APCHQ
Cell. : 514 237-7096
emilie.hermitte@apchq.com

Josée Lagacé
Fonds immobilier de solidarité FTQ
Cell. : 514-707-5180
jlagace@fondsimmobilierftq.com

Marjolaine Beaulieu
Relationniste (APCIQ)
Communications et marketing
1 888 762-2440 ou
514 762-2440, poste 238
media@apciq.ca

Sylvain Fournier
Conseiller en communication et relations avec les médias
SHQ
1 800 463-4315 ou
418 643-4035, poste 2032
sylvain.fournier@shq.gouv.qc.ca

 

___________________________

 

 

L’effervescence du marché immobilier résidentiel à Québec ne s’estompera pas avec la COVID, au contraire!

 

  • Les intentions d’achat et de vente sont en légère hausse
  • Les résidents de Québec tiennent à demeurer dans leur région
  • Même si la maison individuelle reste le choix le plus populaire, la demande pour la copropriété et le locatif ne sera pas affectée par la pandémie

Montréal, le 8 décembre 2020 L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), le Fonds immobilier de solidarité FTQ, la Société d’habitation du Québec (SHQ) et l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) dévoilaient aujourd’hui les résultats d’une vaste enquête sur le secteur immobilier résidentiel au Québec. L’enquête Web réalisée à l’automne par la firme Léger, auprès d’un échantillon de plus de 5 000 répondants, portait notamment sur les intentions d’achat et de vente de propriétés au cours des cinq prochaines années. Une étude semblable avait été réalisée deux ans plus tôt, soit à l’automne 2018. L’édition 2020 de l’enquête visait aussi à connaître l’impact de la pandémie actuelle sur les choix résidentiels des consommateurs.

Région de Québec : légère hausse des intentions d’achat et de vente

L’étude révèle que 22 % des ménages de la RMR de Québec envisagent l’achat d’une propriété au cours des cinq prochaines années, ce qui représente une légère hausse de deux points de pourcentage par rapport à l’enquête réalisée en 2018. La hausse des intentions d’achat se traduit notamment par une volonté accrue d’accéder à la propriété, les premiers acheteurs représentant 51 % des futurs acheteurs potentiels.

Par ailleurs, 14 % des répondants envisagent de vendre leur propriété d’ici cinq ans. Cette proportion est elle aussi un peu plus élevée qu’en 2018. « Considérant qu’un peu plus de sept futurs acheteurs sur dix projettent l’achat d’une propriété existante, il faut s’attendre à un marché de la revente encore très dynamique au cours des prochaines années », explique Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché de l’APCIQ.

En dépit de l’émergence du télétravail, les gens n’ont pas l’intention de quitter la région de Québec

L’enquête laisse également voir que depuis le début de la pandémie, les résidents de la région de Québec sont proportionnellement plus nombreux que l’ensemble des Québécois à faire ou à avoir fait du télétravail et qu’ils sont aussi plus nombreux à croire qu’ils pourront poursuivre leur travail à distance sur une base régulière. Ainsi, 37 % des répondants ont indiqué qu’ils avaient fait ou qu’ils faisaient présentement du télétravail (contre 32 % pour la province). Parmi ceux-ci, sept sur dix croient qu’ils pourront continuer à travailler de la maison à raison de trois jours par semaine ou plus.

Le télétravail influencera le choix de la prochaine propriété de quelque 30 % des répondants. Cela se traduira par la recherche d’une propriété plus grande afin d’y emménager un espace bureau, une volonté accrue d’avoir une cour ou un jardin et un plus grand éloignement par rapport au lieu de travail. Mais bien que les futurs acheteurs soient prêts à s’éloigner de leur travail, ils ne veulent pas pour autant quitter la région de Québec. Seulement 8 % des résidents actuels de la RMR de Québec ayant l’intention d’acheter au cours des cinq prochaines années envisagent d’acheter en dehors de la RMR. Cette proportion est équivalente à celle mesurée en 2018 : « à la lumière de ces résultats, il faut s’attendre à une forte popularité des secteurs de banlieue de la région de Québec », affirme Paul Cardinal, directeur du Service économique de l’APCHQ.

La demande de copropriétés résiste à la pandémie

Parmi les répondants de la région de Québec ayant l’intention d’acheter un cours des cinq prochaines années, 14 % envisagent l’acquisition d’un appartement en copropriété, soit une proportion comparable à l’enquête de 2018. Ce sont les ménages de 55 ans et plus qui sont les plus enclins (26 %) à choisir un appartement en copropriété.

Les caractéristiques les plus recherchées dans le choix du futur logement en copropriété sont : la présence d’un balcon privé, un espace de stationnement réservé et un espace de rangement réservé. Pour la clientèle des 55 ans et plus, il faut ajouter à ces critères la sécurité du voisinage, un système de sécurité qui contrôle l’accès à l’immeuble, un système de ventilation efficace qui réduit les risques de contamination, une climatisation autonome et, de préférence, la présence d’ascenseurs.

La maison individuelle reste le 1er choix des Québécois

À l’échelle provinciale, 25 % des ménages québécois considèrent l’achat d’une propriété résidentielle d’ici 2025, une proportion légèrement plus élevée qu’en 2018. Les deux tiers des futurs acheteurs privilégient l’achat d’une maison unifamiliale détachée, ce qui est identique aux résultats de l’enquête de 2018. L’achat d’une propriété existante obtient la faveur de 68 % des futurs acheteurs, contre 17 % pour la propriété neuve, alors que 15 % d’entre eux demeurent ouverts aux deux scénarios. Les trois principales raisons qui incitent les acheteurs à se tourner vers une propriété neuve sont bien sûr le fait d’être le premier occupant, l’aspect « clés en main » et le faible coût d’entretien. Ceux qui penchent plutôt vers l’achat d’une propriété existante évoquent son prix d’achat généralement plus faible et sa localisation.

Mentionnons finalement que l’ensemble des répondants a également été sondé sur la cohabitation intergénérationnelle. Un peu plus de 60 % des répondants aimeraient vivre à proximité de leurs parents ou de leurs enfants et, parmi ceux-ci, 15 % seraient prêts à le faire dans une maison intergénérationnelle. Ce type de cohabitation serait plus populaire (18 %) à l’extérieur des grandes régions de Montréal et de Québec.

La rénovation gonflée à bloc

Les résultats de l’enquête sont annonciateurs d’un marché de la rénovation des plus actifs, chaque propriété qui change de mains entraînant son lot de dépenses de rénovation. La moitié des propriétaires ayant l’intention de vendre prochainement prévoient faire des travaux de rénovation à leur propriété et leur budget moyen est d’un peu plus de 13 000 $. Quant aux futurs acheteurs, six sur dix anticipent des rénovations à leur nouvelle demeure et ils dépenseront en moyenne près de 16 000 $ à ce chapitre.

Tous les locataires ne veulent pas devenir propriétaires

Pour la première fois, l’enquête comportait un volet destiné aux locataires. Les résultats démontrent que les responsabilités moindres et la plus grande flexibilité incitent bon nombre de ménages à privilégier la location. Ces raisons ont été plus souvent invoquées pour expliquer le choix d’être locataire que l’incapacité d’acheter ou l’inabordabilité des propriétés. Néanmoins, il est clair que pour certains ménages, la location est une situation temporaire avant l’achat éventuel d’une propriété. C’est le cas pour 24 % des locataires québécois, mais cette proportion augmente à 47 % chez les 18 à 34 ans.

Par ailleurs, à l’échelle de la province, 91 % des locataires habitent dans un immeuble privé, contre 9 % qui habitent un logement communautaire dans une coopérative ou un OSBL d’habitation, ou encore dans un HLM. Les résultats de l’enquête révèlent aussi qu’une proportion significative des locataires n’habite pas un immeuble locatif, mais louent plutôt une maison (19 %) ou un appartement en copropriété (9 %). C’est surtout en dehors des régions de Montréal et de Québec que l’on trouve une plus grande proportion de locataires de maisons.

Lorsqu’interrogés sur leurs intentions, 61 % des locataires jugent qu’il est très ou assez probable qu’ils déménagent au cours des cinq prochaines années. « Les locataires recherchent sensiblement les mêmes critères que les copropriétaires en ce qui a trait à la localisation de leur prochain logement. La sécurité du voisinage, la proximité des services et la proximité des parcs et espaces verts sont les premiers éléments qu’ils recherchent, mais ils accordent plus d’importance à la proximité du réseau de transport en commun », note Jean-Pascal Bernier, président-directeur général par intérim de la SHQ.

Finalement, l’enquête nous apprend que deux locataires sur trois apprécient la formule « tout inclus ». L’électricité, le chauffage et l’eau chaude sont les inclusions les plus appréciées, mais l’inclusion des électroménagers et du câble ou de l’internet n’est pas primordiale. « Les locataires de la RMR de Québec sont plus nombreux à mettre de l’avant les côtés pratiques de la location et l’enquête a révélé leurs préférences pour le tout inclus, la disponibilité d’espace de rangement, les systèmes d’accès sécurisé et les balcons privés. Ceci aura un impact sur les prochains développements immobiliers locatifs que nous souhaitons faire en partenariat avec les promoteurs de Québec », explique Normand Bélanger, président-directeur général du Fonds immobilier de solidarité FTQ.

À propos de l’APCHQ
Fondée en 1961, l’APCHQ est un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de faire valoir et développer le professionnalisme de ses 18 000 entreprises membres réunies au sein de 14 associations régionales. Grâce à son offre de services techniques, juridiques, administratifs et de formation ainsi qu’à ses interventions gouvernementales et publiques, l’APCHQ contribue à ce que ses membres puissent accroître leurs compétences et évoluer dans un environnement hautement compétitif. En outre, à l’occasion du renouvellement des conventions collectives de l’industrie de la construction, l’APCHQ a le mandat de négocier au nom de 15 000 employeurs du secteur résidentiel.

À propos du Fonds immobilier de solidarité FTQ
Créé en 1991, le Fonds immobilier de solidarité FTQ contribue au développement économique du Québec en participant financièrement et stratégiquement à la réalisation de projets immobiliers rentables, créateurs d’emplois et socialement responsables en partenariat avec des leaders du secteur. Il appuie le démarrage de projets immobiliers de toutes tailles et dans toutes les régions du Québec, tant dans les secteurs résidentiels, de bureaux, commercial, institutionnel qu’industriel. Au 31 mai 2020, il comptait 58 projets en développement d’une valeur de 3,7 milliards $, 80 immeubles sous gestion, 1,3 million de pi2 de terrain. 115 millions $ étaient voués à des projets d’habitation sociale, communautaire et abordable. Le Fonds immobilier est membre du Conseil du bâtiment durable du Canada. fondsimmobilierftq.com

À propos de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec
L’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ) est une association à but non lucratif qui regroupe plus de 13 000 courtiers immobiliers et agences immobilières. Elle est responsable de promouvoir et de défendre leurs intérêts, en tenant compte des enjeux auxquels est exposée la profession et des diverses réalités professionnelles et régionales de ses membres. L’APCIQ et est également un acteur important dans plusieurs dossiers immobiliers, incluant la mise en place de mesures favorisant l’accès à la propriété. L’Association diffuse des statistiques sur le marché immobilier résidentiel au Québec, offre de la formation, des outils et des services liés au domaine de l’immobilier et facilite la collecte, la diffusion et l’échange d’information. L’APCIQ a son siège social à Québec et des bureaux administratifs à Montréal et possède deux filiales, soit la Société Centris inc. et le Collège de l’immobilier du Québec. Suivez ses activités sur apciq.ca ou par l’entremise des réseaux sociaux Facebook, LinkedIn, Twitter et Instagram.

À propos de la Société d’habitation du Québec
La SHQ a pour mission de répondre aux besoins en habitation des citoyennes et des citoyens du Québec. Pour ce faire, elle offre des logements abordables ou à loyer modique et elle propose un éventail de programmes d’aide favorisant la construction et la rénovation résidentielles, l’adaptation de domiciles et l’accession à la propriété. La Société d’habitation du Québec stimule l’établissement de partenariats avec les collectivités, la concertation entre les acteurs du milieu et l’innovation. Pour en savoir plus sur ses activités, consultez le www.habitation.gouv.qc.ca.

Renseignements :
Émilie Hermitte
Conseillère en communications et en relations publiques
APCHQ
Cell. : 514 237-7096
emilie.hermitte@apchq.com

Josée Lagacé
Fonds immobilier de solidarité FTQ
Cell. : 514-707-5180
jlagace@fondsimmobilierftq.com

Marjolaine Beaulieu
Relationniste (APCIQ)
Communications et marketing
1 888 762-2440 ou
514 762-2440, poste 238
media@apciq.ca

Sylvain Fournier
Conseiller en communication et relations avec les médias
SHQ
1 800 463-4315 ou
418 643-4035, poste 2032
sylvain.fournier@shq.gouv.qc.ca

 

___________________________

 

 

PARI GAGNÉ POUR
LE PROJET NÉO CONDOS :
Le projet dans Rosemont–Saint-Léonard atteint 60 % des ventes en 8 mois!

Le Consortium QMD–Ménard Altius s’est adapté au marché en pleine pandémie et répond ainsi aux besoins des acheteurs

 

Altius QMD

 

(Montréal, 18 novembre 2020) Le Consortium QMD-Ménard Altius ne s’est pas laissé abattre par cette période d’incertitude et a redoublé d’efforts autour du projet Néo Condos, pour relever ce défi, jusque-là, encore inédit. Ce projet d’avenir, stratégiquement situé sur la rue Jean-Talon, à proximité d’une future station de la ligne bleue du métro et de toutes les commodités, a bénéficié de plusieurs ajustements à différents niveaux afin de donner l’élan nécessaire au projet pour connaître une très bonne réceptivité auprès de la clientèle :

Communication axée sur être bien chez-soi et l’avantage de l’emplacement stratégique
L'importance a été mis sur une excellente communication auprès de la clientèle dans la présentation d’espaces neufs, des espaces de vie confortables, sains et bien agencés, avec de la luminosité, et des vues dégagées, car le futur risque de se passer plus à l’intérieur, qu’à l’extérieur...

Les clients ont été à même de constater que Néo Condos bénéficie d’un emplacement stratégique avec l’accessibilité aux commerces essentiels, tels que des épiceries et pharmacies, pour vivre au quoitidien, en toute quiétude, dans leur nouvel environnement.

Des aménagements adaptés à la nouvelle réalité et des rendus éclairants pour la clientèle
Des efforts de créativité ont été apportés à l’adaptation des rendus pour refléter un des besoins de la pandémie, comme avoir sur la mezzanine un espace de télétravail dédié dans les unités sur 2 étages, un espace lumineux avec vue, ce qui représente, sans contredit, une bien meilleure option qu'un sous-sol aménagé.

Le promoteur a anticipé le besoin d'espace bureau à domicile en proposant une alcôve avec fenêtre idéale pour y installer un bureau sans empiéter dans l'espace jour, ni dans l'espace nuit. Les unités 2 chambres sur 1 niveau avec alcôve bureau sont donc devenues extrêmement prisées par la clientèle.

Le promoteur a également saisi l’importance de bénéficier d’espaces extérieurs et de vues dégagées en restant chezsoi. C’est pourquoi, chacun des condos bénéficie d'un balcon assez spacieux et lumineux pour faire pousser de belles tomates, faire une pause « lumière » après une longue visioconférence, ou simplement laisser son regard se perdre sur l'horizon. Bénéficier d'un extérieur lumineux avec une vue dégagée conserve le moral même en pleine période de crise. (Création d'un outil dit « Cahier des vues » pour que l'acheteur puisse avoir un aperçu de sa future vue).

Adaptation de l’approche avec la clientèle
Plusieurs changements ont été apportés afin d’assurer à la clientèle une expérience à la fois efficace et sécuritaire, tout en étant conviviale avec l’équipe de vente. Les nombreux ajustements ont été mis en place aux premières heures de la crise : pastilles au sol, affichettes indiquant le chemin pour visiter le pavillon des ventes et le condo modèle, distribution de masques et désinfectants à l'entrée, plexiglas installés pour protéger les visiteurs lors des présentations.

Durant le confinement le site internet est devenu LA porte d'accès sur le monde. Il a d’ailleurs été adapté, bonifié avec des outils virtuels, tels que des visites 360 du condo modèle et de l’espace de présentation, des documents convertis en virtuel (brochure du projet).

Pages pour la visite virtuelle :
http://neocondos.ca/visite-virtuelle

Visites virtuelles 360 du pavillon des ventes et du condo modèle :
https://my.matterport.com/show/?m=DWtypjnFDGz
https://my.matterport.com/show/?m=S6CAC7FRXu9&sr=-3.1,-.98&ss=5

Les principaux membres de l'équipe de réalisation de Néo Condos
Le Consortium QMD-Ménard Altius s’est entouré d’une formidable équipe de professionnels et de fournisseurs qui assurent un travail exceptionnel dans la réalisation du projet :
Développeur : Groupe Altius
Constructeur : Les entreprises QMD Inc.
Architecture : Marco Manini Architecte
Expert-conseil en génie du bâtiment : Groupe GBI
Génie-conseil en structure : Groupe GBI
Marketing et stratégie de mise en marché : Agence SIX

À propos du promoteur (consortium composé de Groupe Altius et Consortium QMD–Ménard)
Le Consortium emploie plus d’une centaine de spécialistes du développement immobilier et de la construction qui se démarquent par leur haute expertise technique, ainsi que par leur excellence en gérance de projets. Parmi leurs réalisations, on compte le projet Lum Pur fleuve, Mùv Condos, les Lofts de la Biscuiterie, Osha Condos ainsi que le joyau de sa collection le Solstice au centre-ville de Montréal.

Pour de plus amples informations sur le projet :
www.neocondos.ca

Pavillon de présentation
5200, rue Jean-Talon Est, Saint-Léonard
Direction des ventes : Pamela Taylor
Coordonnées : 514 600-6045 / info@neocondos.ca

Heures d’ouverture
Lundi au vendredi : 12h - 19h
Samedi et dimanche : 12h - 17h

-30-

Information : Chantale Baar
Communications Chantale Baar
cbaar@communicationcb.ca / (514) 992-6463


RAPPEL SUR LE PROJET

Un espace de vie neuf au coeur d’un secteur à redécouvrir
Néo Condos, c’est un nouveau départ. Enrichi par l’arrivée imminente du métro (ligne bleue) et une proximité enviable aux autoroutes, son environnement immédiat est voué à un brillant avenir. À mi-chemin entre l’effervescence de Rosemont et la quiétude de Saint-Léonard, il est recherché pour son milieu de vie dynamique qui offre tout, tout près, en plus d’un accès rapide aux quatre coins de Montréal.

Néo Condos, c’est un nouvel environnement. Dans ses rues avoisinantes défilent les restaurants chaleureux, les espaces verts et les commerces de proximité. Les familles apprécient son style de vie à l’européenne où les pâtisseries italiennes, les cafés accueillants, les restaurants familiaux et les petites épiceries sont accessibles en quelques pas seulement. Plusieurs écoles primaires et secondaires, des parcs, des garderies, des magasins grande surface, des installations sportives et des établissements culturels complètent l’offre diversifiée de ce lieu en pleine ébullition.

Être à l’avant-garde
Le projet « Néo Condos », représentant un investissement de 25 millions $, permettra aux futurs occupants de bénéficier de configurations multiples s’adaptant à tous les styles de vie. Ses 74 unités de condos et penthouses réunis dans un seul bâtiment neuf en béton formeront une nouvelle communauté.

Le projet comporte de nombreux attraits dont, entre autres :

  • 74 unités de condos et penthouses.
  • Configurations offertes : 1 à 4 chambres, avec 1 ou 2 salles de bains.
  • Projet en béton d’une phase unique comportant 8 étages accessibles par 2 ascenseurs.
  • Toutes les aires de vie profiteront d’un grand espace balcon ou encore de terrasses privées sur le toit pour les penthouses.
  • Finition recherchée : hauts plafonds de 9 pi., fenestration généreuse avec orientation maximisant l’ensoleillement, cuisine tendance et ergonomique avec comptoirs et îlot en quartz.
  • Chaleureux espaces communs offrant un chalet urbain avec cuisine semi-équipée, salle de bain et lounge ainsi qu’une terrasse sur le toit avec BBQ offrant une vue panoramique sur Montréal.
  • Garages, stationnements extérieurs et espaces de rangement disponibles pour tous les condos.
  • Accès rapide au nouveau-Rosemont (1 minute), au centre-ville (20 minutes), à l’autoroute 40 (3 minutes) et à l’autoroute 25 (5 minutes).
  • Transport vers le métro existant facilité par plusieurs arrêts d’autobus à seulement 1 minute de marche.
  • À proximité de deux hôpitaux (Santa Cabrini et Maisonneuve-Rosemont), d’un CLSC et de l’Institut de Cardiologie de Montréal.
  • Offre commerciale locale dynamique : commerces de quartier accessibles à pied sur la rue Jean-Talon et grands centres commerciaux (Le Boulevard, les Galeries d’Anjou et Place Versailles) à quelques minutes en voiture.
  • Offre culturelle diversifiée: Bibliothèque de Saint-Léonard, Cinéma Beaubien, Théâtre de la Ruelle et Théâtre Mirello et Lino Saputo, Centre communautaire Leonardo Da Vinci.
  • Offre sportive variée : 4 parcs dont le Parc Ladauversière (avec piscine et pataugeoire) à 10 minutes à pied du projet et le Parc Maisonneuve, le Complexe aquatique de Saint-Léonard et les Arénas Martin-Brodeur et Roberto-Luongo.

Les premiers condos seront disponibles pour y habiter dès l’automne 2021.

 

___________________________

 

 

Urbania haus : 240 unités de logement locatif voient le jour au nouveau centre-ville de Laval

Un investissement de 72M $

 

Fonds immobilier de solidarité FTQ

 

Laval, le 12 novembre 2020 – La Société de développement Urbania inc., en partenariat avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ, marque aujourd’hui un précédent à Laval, en lançant Urbania haus, ce tout premier ensemble résidentiel de 240 unités variées de logement locatif dans un secteur stratégique de Laval, situé à un jet de pierre de la station de métro Montmorency, de la Place Bell, des campus universitaires, du Collège Montmorency, de la salle André-Mathieu, de la Maison des Arts de Laval, de restaurants, boutiques et centres commerciaux : un véritable village urbain au coeur d’un nouveau centre-ville actif, vibrant et dynamique.

C’est ce qu’a fait savoir aujourd’hui le président de la Société de développement Urbania, Sébastien Lessard, en saluant la qualité du partenariat renouvelé avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ qui a rendu possible la réalisation de ce tout premier projet résidentiel locatif au centre-ville de Laval pour lequel la demande est bel et bien au rendez-vous. « Cet investissement majeur de 72 millions $ avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ positionne Urbania haus, dans un centre-ville dynamique en plein renouvellement à Laval », a soutenu monsieur Lessard. Celui-ci a insisté sur le fait que Urbania haus constituait le plus récent élément majeur composant la grande réalité Urbania à Laval, formée de plus de 1150 copropriétés avec laquelle Urbania haus s’harmonisera dans une continuité architecturale exemplaire.

« Sous la bannière Urbania, nous sommes fiers d’avoir contribué au fil des ans à créer une concentration d’unités résidentielles à Laval s’adressant tant aux jeunes ménages, qu’aux étudiants, aux travailleurs et aux préretraités en quête d’action, de sécurité, de facilité d’accès et de lieux créatif. Avec cette nouvelle offre locative, nous répondons à une demande ferme et continuons à contribuer au développement économique du Québec dans des projets porteurs, rentables et créateurs d’emplois, » a poursuivi Normand Bélanger, président-directeur général du Fonds immobilier de solidarité FTQ.

À propos du projet Urbania haus
Érigé au 1355, boulevard Le Corbusier, l’appellation du projet Urbania haus rend hommage à cet artiste complet que fut Charles-Edouard Jeanneret-Gris, mieux connu sous le nom de Le Corbusier: cet architecte franco-suisse, urbaniste et artiste-peintre de renommée mondiale ayant contribué de façon exceptionnelle au mouvement du modernisme.

Une partie de son oeuvre, a été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, dont Corbusierhaus, ce bâtiment d’habitation construit à Berlin en 1957 en prévision de l’exposition internationale d’architecture moderne appelée Interbau, et conçue par Le Corbusier lui-même.

Urbania haus s’inscrit dans un concept d’environnement TOD novateur (Transit-oriented Development) capitalisant sur la proximité des transports collectifs pour créer des projets immobiliers à l’image de demain. Il devient ainsi une destination favorisant l’éclosion d’une vie sociale, économique et culturelle riche à tous points de vue, et, à valeur ajoutée.

L’offre locative d’Urbania haus revêt un caractère d’exclusivité par son côté innovant. Quelques dizaines d’unités seront dotées d’un espace-bureau stratégiquement conçu dans le but de satisfaire les attentes des futurs locataires en matière de télétravail; une tendance qui, dans un contexte de pandémie, devrait perdurer.

Le projet propose à ses futurs occupants une offre de location souple et adaptée avec des espaces studio, des 3 ½ (600-700 pieds carrés), des 4 ½ (905-1083 pieds carrés) et des 5 ½, lumineux et modernes (1132 pieds carrés). Cette offre se déploie dans une proximité multiservices faisant aussi place à une vie active autant qu’au calme d’un grand jardin intérieur, avec sentiers pédestres et aires de repos multiples. 240 cases de stationnement intérieur seront aussi disponibles, assurant la paix d’esprit aux locataires privilégiant le transport en commun. Les unités-témoins seront disponibles pour visite, sur rendez-vous, à compter du 17 octobre prochain, et, l’occupation de Urbania haus deviendra réalité en décembre 2020.

À propos du Fonds immobilier de solidarité FTQ
Le Fonds immobilier de solidarité FTQ contribue au développement économique du Québec en participant financièrement et stratégiquement à la réalisation de projets immobiliers rentables, créateurs d’emplois et socialement responsables en partenariat avec des leaders du secteur. Il appuie le démarrage de projets immobiliers de toutes tailles et dans toutes les régions du Québec, tant dans les secteurs résidentiels, de bureaux, commercial, institutionnel, qu’industriel. Au 31 mai 2020, il comptait 58 projets en développement d’une valeur de 3,7 milliards de dollars, 80 immeubles en gestion d’actifs, 1,3 million de pieds carrés de terrain à développer et 115 millions de dollars étaient investis pour des projets d’habitation sociale, communautaire ou abordable. Le Fonds immobilier est membre du Conseil du bâtiment durable du Canada-division Québec. www.fondsimmobilierftq.com

-30-

Contacts : Alexandre Dumas
Vice-président – Communication corporative
Le Cabinet de relations publiques NATIONAL
Ligne directe : 514 843-1901 / Mobile : 514 898-4636
Courriel : adumas@national.ca

 

___________________________

 

 

Le Boisé du Ruisseau Clair : nouveau projet résidentiel à Mont-Tremblant lancé par des promoteurs actifs dans la région, en partenariat avec le Fonds immobilier de solidarité FTQ

 

Sir john

 

Mont-Tremblant, le 4 novembre 2020 – Le Fonds immobilier de solidarité FTQ s’associe aux promoteurs Luc Desmarteau et Jean Beaulieu, associés de l’entreprise Vision villégiature, dans le cadre du développement du tout nouveau projet résidentiel « Le Boisé du Ruisseau Clair », à Ville de Mont-Tremblant. Ce projet résidentiel comprend un bâtiment de trois étages incluant 18 unités en copropriété et 23 cases de stationnements souterrains. L’ouverture du bureau des ventes a eu lieu le 26 septembre dernier et déjà, le projet attire l’intérêt de plusieurs acheteurs. Les travaux de contruction devraient débuter au printemps 2021 pour une livraison au printemps 2022.

Citations
« Nous profitons d’une demande en croissance pour des projets immobiliers en région, une conséquence que l’on pourrait associer à l’impact de la pandémie qui a amené plusieurs ménages à travailler de la maison ou d’un chalet. Grâce à la présence régionale des Fonds régionaux de solidarité FTQ, qui nous réfèrent des opportunités de développement à travers le Québec, nous avons fait l’acquisiton de ces terrains en partenariat avec des promoteurs actifs dans les Laurentides. Ce nouveau projet arrive à moment propice pour enrichir l’offre résidentielle dans le secteur, en plus de contribuer à la création d’une cinquantaine d’emplois. »

Normand Bélanger,
président-directeur général du Fonds immobilier de solidarité FTQ

« Ce projet s’inscrit dans la catégorie luxueuse en raison des matériaux utilisés mais également de la grande superficie des unités proposées. Il est destiné à une clientèle mature et active à la recherche d’une résidence principale ou secondaire qui ne nécessite aucun entretien extérieur et qui permet de recevoir aisément sans être à l’étroit. Le projet est situé au coeur de Mont-Tremblant, une région réputée pour ses grands espaces naturels, ses lacs, ses montagnes et ses sentiers pédestres accessibles en tout temps. Les futurs propriétaires auront accès à des activités en toutes saisons, à une programmation culturelle dynamique ainsi qu’à une offre gastronomique diversifiée. Nous sommes convaincus que les copropriétés du Boisé du Ruisseau Clair trouveront rapidement preneur ».

Luc Desmarteau
associé principal, Vision Villégiature

Le projet en bref :

  • Terrain de 55 000 pi2
  • Bâtiment de trois étages incluant 18 unités en copropriété
  • Unité de trois grandeurs, d’une superficie variant de 1 250 pi2 à 1 350 pi2
  • Chaque unité comprend deux chambres, deux salles de bain, un grand balcon couvert et une finition luxueuse avec des planchers en bois d’ingénierie et des comptoirs en quartz
  • Plafond de 9’
  • Stationnements intérieurs de 23 cases, des espaces de rangement au sous-sol et un ascenseur

Caractéristiques de l’emplacement :

  • Situé sur la rue du Ruisseau Clair à Ville de Mont-Tremblant
  • Accessible par la route 117 – sortie 116
  • À 10 minutes de la station de ski Mont-Tremblant et de la montagne Mont-Blanc
  • Secteur immédiat principalement composé de bâtiments résidentiels de faible densité
  • Distance de marche du centre-ville, de l’épicerie, du CLSC et d’autres services de proximité

Bureau des ventes :
Le bureau des ventes se situe au 993, rue de Saint-Jovite à Mont-Tremblant et est ouvert les samedis et dimanches de 11 h à 15 h.

À propos des promoteurs
M. Beaulieu et M. Desmarteau travaillent de pair depuis plus de 20 ans. Ils ont réalisé plusieurs projets immobiliers et hôteliers au Québec. Dans la région de Mont-Tremblant, ils sont toujours fiers propriétaires du AX Hôtel ainsi que d’Aventures Neige depuis 1998. Ils ont développé le projet Boisé du Ruisseau Clair Phase 1 (15 unités), Phase 2 (15 unités) et Phase 3 (17 unités). C’est donc avec expérience qu’ils entreprennent la Phase 4 (18 unités).

À propos du Fonds immobilier de solidarité FTQ
Créé en 1991, le Fonds immobilier de solidarité FTQ contribue au développement économique du Québec en participant financièrement et stratégiquement à la réalisation de projets immobiliers rentables, créateurs d’emplois et socialement responsables en partenariat avec des leaders du secteur. Il appuie le démarrage de projets immobiliers de toutes tailles et dans toutes les régions du Québec, tant dans les secteurs résidentiels, de bureaux, commercial, institutionnel, qu’industriel. Au 31 mai 2020, il comptait 58 projets en développement d’une valeur de 3,7 milliards de dollars, 80 immeubles en gestion d’actifs, 1,3 million de pieds carrés de terrain à développer et 115 millions de dollars étaient investis pour des projets d’habitation sociale, communautaire ou abordable. Le Fonds immobilier est membre du Conseil du bâtiment durable du Canada-division Québec.

-30-

Renseignements : Josée Lagacé, directrice, communications et marketing
Fonds immobilier de solidarité FTQ
Cell. : 514 707-5180
Courriel : jlagace@fondsimmobilierftq.com

 

___________________________

 

 

Nouveau projet résidentiel au cœur de Mercier-Ouest

LE LANCEMENT OFFICIEL DES PRÉVENTES DU PROJET SIR JOHN A ÉTÉ RÉALISÉ AVEC GRAND SUCCÈS LE 16 SEPTEMBRE DERNIER!

Le mariage parfait entre la ville et la banlieue dans ce qu’elles ont de mieux à offrir : Un espace de vie déjà établi, une offre commerciale de proximité et un transport en commun facilitant les déplacements

 

Sir john

 

(Montréal, 30 septembre 2020) C’est avec fierté que la Société de développement Bertone annonce l’ouverture des préventes de son projet résidentiel le SIR JOHN, situé au cœur de Mercier-Ouest. Ce dernier propose de vivre le meilleur de la ville et de la banlieue, dans un secteur mature, déjà développé depuis plusieurs années. La prévente s’est déroulée en pleine période de la COVID-19; elle fût couronnée de succès, puisque déjà plus du tiers des unités a trouvé preneur.

Situé sur la rue Sherbrooke Est, à quelques rues d’Hochelaga-Maisonneuve, de Rosemont et d'Anjou, son milieu de vie déjà bien établi propose une offre commerciale complète avec tous les services de proximité, institutions scolaires et établissements publics, sans craindre le chaos des quartiers en perpétuelle construction.

Un projet à l’architecture signée
SIR JOHN porte la griffe de NEUF architect(e)s, une des plus importantes firmes d’architectes montréalaises, dont les réalisations vont du Solstice Montréal au Peterson, en passant par le Sanctuaire et l’Hôtel Birks. Le projet propose un espace de vie neuf, où chaque pied carré est optimisé, un décor tendance digne des magazines, un concept où tout a été mis en place pour un quotidien plus facile et agréable au cœur d’une architecture urbaine.

La première phase du projet a une valeur de plus de 40 millions $. Le projet ouvre la porte à un grand nombre de possibilités. Condos d’une à trois chambres, maisons de ville et penthouses sur deux étages avec terrasse au toit, le choix est exhaustif! L’ensemble des 121 unités offre un concept ergonomique impressionnant qui convient aussi bien aux besoins des premiers acheteurs, des familles nécessitant plus d’espace que des acheteurs expérimentés.

Se déplacer en toute liberté
L’offre de transport en commun permet des déplacements simples et rapides aux quatre coins de la métropole. Le projet est voisin du métro Langelier, d’une station BIXI, d’arrêts d’autobus et de grands axes routiers (A25 faisant le lien vers A20 et A40).

« Nous sommes particulièrement fiers de ce projet que nous développons dans l’optique de contribuer à la maximisation de ce secteur développé et qui mérite d’être reconnu pour la grande qualité de vie, de par les nombreux avantages qu’il apporte. Le projet SIR JOHN représente tout le charme et les fonctionnalités d’un bâtiment neuf, au cœur d’un environnement urbain mature, et offrant le meilleur de la ville et de la banlieue », de préciser Michael Bertone.

Une signature historique
Le projet SIR JOHN est nommé ainsi parce qu’il s’agit du prénom de Sir John Coape Sherbrooke, un diplomate britannique du 18e siècle qui a légué son patronyme à la rue Sherbrooke, il y a plus de 200 ans. L’édifice locatif haut de gamme du complexe, dont le lancement aura lieu plus tard, aura pignon sur cette rue. La portion offerte en copropriété donnera quant à elle sur Parkville, une rue résidentielle fort tranquille du secteur.

Le projet SIR JOHN comporte de nombreuses caractéristiques qui en font un projet exceptionnel construit selon les plus hauts standards :

  • 121 unités de 1 à 3 chambres (condo, maison de ville ou penthouse) dans un bâtiment de 6 étages.
  • Structure de béton, insonorisation et isolation supérieures.
  • Espace cuisine à aire ouverte, fenestration abondante, salle de bains contemporaine, plancher de bois franc d’ingénierie, balcons et terrasses généreux et terrasse commune au toit.
  • 2 ascenseurs.
  • 2 cours intérieures paysagées, dont une étant le point central du bâtiment.
  • Stationnements intérieurs pour autos et vélos (station BIXI adjacente à l’immeuble).
  • Accès rapide au centre-ville en 18 min. (métro Langelier adjacent au projet).
  • Autobus 33, 185 et 197.
  • Offre commerciale complète à proximité à pied.
  • Près du parc Maisonneuve.
  • Accès privilégié aux autoroutes 25, 20 et 40.

Les premières unités seront disponibles pour y habiter dès 2021.

Les principaux partenaires de Bertone
La Société de développement Bertone s’est entourée d’une formidable équipe de partenaires professionnels et de fournisseurs qui assurent un travail exceptionnel dans la réalisation du projet :

  • Architecture : NEUF architect(e)s
  • Architectes de paysage : BC2
  • Marketing et communication : SIX Communications
  • Ventes : Agence Six

À propos de Bertone
Fondée à Montréal il y a plus de 30 ans, la Société de développement Bertone est une entreprise familiale de premier plan en matière d’investissement et d’aménagement immobilier.

Au cours de ces années, elle a su se forger une solide réputation de créatrice de valeur pour toutes les parties prenantes – partenaires, investisseurs, locataires, communautés et fournisseurs. Bertone est ainsi synonyme de relation durable, d’aménagement visionnaire, de conception novatrice, de projets de qualité et d’attention personnalisée.

L’entreprise et ses cofondateurs ont réalisé avec brio tout un portefeuille de projets à vocation commerciale, industrielle, résidentielle (tel que le projet Edwin, présentement en construction) ou à usage mixte et d’immeubles à bureaux, partout au Québec. (www.bertone.ca)

Pour de plus amples informations sur le projet : www.sirjohncondos.com

Bureau des ventes
6720 rue Sherbrooke Est, Montréal

Direction des ventes
Marc-André Saint-Laurent
(514) 710-4233 / info@sirjohncondos.com

-30-

Information : Chantale Baar
Communications Chantale Baar
(514) 992-6463 / cbaar@communicationcb.ca

 

___________________________

 

 

Dévoilement d’un projet immobilier d’envergure dans l’arrondissement Saint-Laurent

 

MONARC

 

Montréal, 18 août 2020Trantor immobilier lance officiellement MONARC, un projet immobilier mixte au coeur de l’arrondissement Saint-Laurent. MONARC comprend quatre tours – de 6 à 13 étages – proposant plus de 650 résidences (condominiums en vente et en location). Situé dans l’arrondissement Saint-Laurent, le site jouit d’un emplacement de choix en raison de la proximité de commerces, de restaurants, d’espaces verts ainsi que l’arrivée prochaine du REM Bois-Franc (situé à 3,2 km). L’investissement global est évalué à 250 millions de dollars.

« Nous sommes fiers de présenter MONARC, un projet immobilier stratégiquement situé dans l’arrondissement Saint-Laurent, bénéficiant d’un accès privilégié à de nombreux services en plus des différents modes de transport, autoroutes, métro, train et aéroport. Nous avons misé sur une formule hybride, vente et location, pour mieux répondre aux besoins de la clientèle et avons déjà entamé la construction du volet locatif du projet », souligne Alexandre Bouhadana, président de Trantor immobilier.

« Nous sommes ravis d'accueillir le projet MONARC sur le territoire de Saint-Laurent à l'intersection des boulevards Cavendish et Thimens. Ce projet présente un concept de grande qualité qui se démarque par une attention soutenue aux détails et par la connectivité à son milieu. Cet ensemble d’envergure marquera le paysage urbain de ce quartier en pleine mutation. MONARC apportera une valeur ajoutée au secteur en créant un milieu de vie de qualité pour les personnes qui y habiteront, le tout à proximité des installations municipales très agréables à fréquenter comme la Bibliothèque du Boisé ou le Complexe sportif. Bon succès à MONARC! », souligne Alan DeSousa, maire de Saint-Laurent.

Le projet MONARC déploie une vision unique, un milieu de vie au centre de l’univers de ses résidents. Une attention particulière sera portée à l’architecture contemporaine des quatre tours, qui a été confiée à la firme Neuf architect(e)s. Plusieurs espaces intérieurs, dont le spectaculaire hall d’entrée de 18 pieds, ont quant à eux été dessinés par Andres Escobar de la firme Lemay + Escobar.

« Après avoir travaillé pendant de nombreuses années dans l'industrie hôtelière, l'idée de créer une unité autonome très bien entretenue est venue naturellement. Doublée d'éléments de conception intégrés personnalisés et reliée par un flux cohérent de matériaux bien choisis, chaque unité est à la fois unique et hautement fonctionnelle. Ce même souci du détail se retrouve dans les espaces de commodités à concept ouvert, où les éléments de conception personnalisés de chaque espace sont reliés par une palette de matériaux naturels sur mesure, créant ainsi un flux sans faille dans une ambiance contemporaine », ajoute Andres Escobar, directeur principal conception de Lemay + Escobar.

MONARC, le projet global

  • Projet de 250 M$ d’investissement
  • Terrain de 288 602 pi2
  • Espace commun extérieur de 126 000 pi2 incluant un amphithéâtre
  • Certification LEED argent visée pour les différents bâtiments
  • Projet résidentiel mixte comprenant :
    • 4 tours résidentielles, entre 6 et 13 étages
    • 650 unités – mixité de condominiums et unités locatives
    • Construction en 4 phases
  • Pour chacune des tours :
    • Hall d’entrée de 18’ d’hauteur, 3 ascenseurs et casiers à colis intelligents
    • Grande fenestration
    • Plafond de béton apparent de 9’ (unités du rez-de-chaussée et dernier étage à 10’)
    • Terrasse extérieure avec BBQ et piscine intérieure
    • Stationnement intérieur et rangement (supplément $)

MONARC, condominiums

  • Tour de condominiums compte 246 unités
  • Unités de type studio, 1 chambre, 1 chambre + pièce de détente (den), 2 chambres et 3 chambres
  • Superficie de 424 pi2 à 1 307 pi2
  • Prix d’une unité variant de 208 000 $ à 610 000 $
  • Particularités :
    • Cuisines fabriquées au Québec, électroménagers européens intégrés, grand îlot et comptoir en quartz, plancher d’ingénierie et climatisation murale
    • Salle d’entraînement, salle de yoga, salon des propriétaires avec cuisine et salle de jeux vidéo
    • Espaces de coworking incluant équipement audiovisuel dont une grande salle de conférence, deux salles de réunion et une table avec postes de travail
    • Toit vert avec fleurs sauvages pour papillons et abeilles, jardinage comestible et parc paysagé
    • Accès à des voitures de partage et prises pour voitures électriques
  • Début de la construction printemps 2021, livraison printemps 2023

MONARC, locatif

  • Tour locative compte 199 unités
  • Unités de type studio, 1 chambre, 1 chambre + pièce de détente (den), 2 chambres et 3 chambres
  • Superficie de 720 pi2 à 1 415 pi2
  • Particularités :
    • Îlot et comptoir en quartz et climatisation murale
    • Gymnase, piscine intérieure et salle de réception
  • Construction en cours, livraison été 2021

Caractéristiques de l’emplacement

  • Intersection des boulevards Thimens et Cavendish
  • À proximité :
    • Le parc Marcel-Laurin, un précieux espace vert en milieu urbain, qui offre plusieurs terrains sportifs et un accès à un boisé de plus de 15,44 ha, en plus d’un sentier pédestre de 2,1 km qui mène au Bassin de la Brunante
    • Le nouveau parc de la Bourbonnière qui propose, entre autres, une piscine extérieure et des jeux pour les enfants
    • Le Complexe sportif de Saint-Laurent, le Centre YMCA, l’aréna Raymond-Bourque et la bibliothèque municipale du Boisé
    • Le centre commercial Place Vertu, en plus de boutiques, de restaurants et de nombreux commerces de proximité
  • Accès rapides aux grandes artères – autoroutes 13, 15 et 40
  • À moins de 5 km de l’aéroport international Montréal-Trudeau
  • À 20 minutes du centre-ville de Montréal
  • À 3,2 km de la future station REM Bois-Franc

Promoteurs : Trantor immobilier
Jadco Corporation (locatif uniquement)

Partenaires : Neuf architect(e)s
Lemay + Escobar

À propos de Trantor immobilier
Leader en investissement et en gestion immobilière depuis une dizaine d’années, Trantor immobilier possède des propriétés locatives à Atlanta et à Cancun et développe actuellement différents projets à Montréal dont le projet Monarc. Le groupe est également investisseur dans les phases 1 et 2 du projet Équinoxe Marc Chagall (Côte Saint-Luc).

À propos de Jadco Corporation
Jadco Corporation est une entreprise familiale réputée qui a acquis une solide réputation dans le secteur immobilier dans la grande région de Montréal. Les forces de Jadco résident dans son engagement envers l’excellence de la construction d’environnements de vie polyvalents exceptionnels. Son portefeuille diversifié comprend des projets résidentiels de luxe et de locatifs haut de gamme tels que Paton1, Quintessence et Équinoxe.

Pavillon des ventes
2900, boul. Thimens (coin Cavendish)
Ville Saint-Laurent, QC, H4R 0C9
T : 514 600-8855
info@monarccondos.com
www.monarccondos.com

Préférablement sur rendez-vous
À partir du 24 août :
Lundi au jeudi : 12 h à 19 h
Vendredi : fermé
Samedi et dimanche : 12 h à 17 h

-30-

Source : MONARC

Renseignements : Josée Massicotte
joseemassicotte@gmail.com
514 388-0169 / 514 915-0511 (cell)

 

___________________________

 

 

Le Fonds immobilier de solidarité FTQ porte à 25 M$ le Fonds d’acquisition de Montréal qui soutient le logement communautaire à Montréal

 

Fonds immobilier de solidarité FTQ

 

MONTRÉAL, le 9 juillet 2020 – Le Fonds immobilier de solidarité FTQ annonce un investissement additionnel de 15 millions $ dans le Fonds d’acquisition de Montréal (FAM), portant à 25 millions $ les sommes disponibles à la construction de logements communautaires sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal.

Initialement mis en place en 2007, le Fonds d’acquisition de Montréal accorde du financement temporaire à des organismes à but non lucratif et à des coopératives d’habitation afin de leur permettre d’acquérir des propriétés (terrain ou immeuble) et ce, avant la mise en place d’un financement gouvernemental à long terme. Le développement et l’accompagnement des projets sont assurés par l’entreprise d’économie sociale Bâtir son quartier.

Créé initialement par le Fonds immobilier, en collaboration avec Bâtir son quartier, le FAM a investi près de 29,5 M$ permettant ainsi l’acquisition et la détention de 36 immeubles ou terrains . Ces acquisitions auront contribué, à terme, à la réalisation de 1 039 unités d’habitation et de projets communautaires d’une valeur globale de plus de 196 M$.

À titre d’exemple, il a permis à l’organisme à but non lucratif L’Avenue hébergement communautaire (OBNL) d’acquérir les propriétés permettant de réaliser 2 projets totalisant 56 logements, leurs bureaux administratifs ainsi que des espaces communautaires. L’organisme accueille des jeunes, hommes et femmes sans abri de 18 à 30 ans ou à risque de le devenir. En plus d’offrir un milieu de vie sécuritaire et chaleureux, l’OBNL est un espace où les jeunes adultes améliorent leurs conditions et brisent l’isolement. Les résidents bénéficient d’une panoplie de services pour les aider à se sortir de la rue et à s’insérer de façon souple et durable dans la société.

L'Avenue hébergement communautaire

L’Avenue hébergement communautaire

Avec ce nouvel investissement, le Fonds immobilier répond aux besoins de plus en plus importants, particulièrement en période de pandémie, où le logement joue un rôle primordial pour les ménages à revenu modeste ou en situation de vulnérabilité. Quatre projets sont actuellement en développement et ont sollicité un prêt du FAM :

  • un projet de 30 chambres dans l’arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie pour des femmes et des hommes en réinsertion sociale.
  • un projet de 350 logements, dont plus de 50 % sont destinés aux aînés à Pointe-aux-Trembles.
  • un projet de 166 logements à Montréal-Nord, l’un des quartiers les plus durement touchés par la crise de la COVID.
  • un projet mixte de 191 logements s’adressant majoritairement aux familles, situé sur le territoire de la ville de Longueuil.

Citations
« Cette injection de fonds supplémentaires pour soutenir les projets du Fonds d’acquisition de Montréal devient encore plus pertinente en cette période de pandémie causée par la COVID-19 et d’autant plus dans un contexte de rareté de logements abordables à Montréal. De plus, elle favorise le maintien d’un parc locatif abordable de bonne qualité et favorise la mixité et la cohésion sociale. Nous sommes fiers de pouvoir compter sur la grande expertise du marché de l’immobilier social et communautaire de Bâtir son quartier qui gère ce fonds depuis ses débuts. »

– Normand Bélanger, président-directeur général,
Fonds immobilier de solidarité FTQ

« Nous sommes privilégiés de pouvoir compter sur l’appui indéfectible du Fonds immobilier pour nous soutenir dans notre mission. Plus que jamais, les logements sociaux et communautaires répondent à un besoin criant. À Montréal seulement, on compte d’ailleurs près de 87 000 ménages qui sont des locataires à revenu modeste qui dépensent plus de 50 % de leur revenu pour se loger. Cet apport de capital additionnel nous permet de bénéficier de l’agilité nécessaire pour intervenir rapidement dans le marché immobilier. »

– Édith Cyr, directrice générale,
Bâtir son quartier

Le Fonds immobilier de solidarité FTQ, un investisseur socialement responsable
Depuis plus de 20 ans, le Fonds immobilier a consacré 115 millions $ dans des projets immobiliers sociaux, communautaires ou abordables, qui ont ainsi contribué à réaliser 5347 unités construites ou rénovées.

Par exemple, en 2017 le Fonds immobilier et la Fondation Lucie et André Chagnon ont consenti respectivement un prêt à long-terme de 9,6 millions $ à l’OBNL Gérer son quartier, un organisme apparenté de Bâtir son quartier, afin de lui permettre d’acquérir le complexe résidentiel Les habitations Le Domaine dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve à Montréal. Par cette acquisition, l’OBNL a pu réaliser des travaux de rénovation tout en maintenant les loyers abordables pour une clientèle à revenu modeste. La Caisse d’économie Desjardins des Travailleuses et Travailleurs unis a agi à titre de prêteur de premier rang dans ce projet et a été soutenue par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) qui a assuré le prêt.

Les habitations Le Domaine en bref :

  • Complexe immobilier de 726 logements abordables répartis dans 111 bâtiments.
  • Plus de 1500 personnes vivent au Domaine.
  • 110 logements subventionnés par l’Office municipal d’habitation de Montréal.
  • Les loyers actuels sont en moyenne à 76% du loyer médian montréalais.
  • Coût des rénovations estimé à 13 millions $ incluant notamment les fenêtres, la toiture, les cuisines et les salles de bain, sur un horizon de 10 ans.
  • Plus de 75 % des logements comprennent 2 ou 3 chambres à coucher desservant les besoins des familles.

À propos du Fonds d’acquisition de Montréal (FAM)
Le Fonds d’acquisition de Montréal est un fonds d’investissement qui permet l’achat et la détention temporaire de propriétés (terrain ou immeuble) destinées à l’habitation communautaire avant l’obtention d’un financement à long terme (AccèsLogis). Le développement des projets est assuré par le Groupe de ressources techniques (GRT) Bâtir son quartier.

À propos de Bâtir son quartier
Bâtir son quartier est une entreprise d’économie sociale qui coordonne la réalisation de projets d’habitation et d’immobilier communautaire afin de créer des milieux de vie solidaires pour les ménages à faible et moyen revenu. Depuis le début de ses interventions, en 1976, Bâtir son quartier a complété plus de 446 projets coopératifs ou à but non lucratif totalisant plus de 14 000 logements sur le territoire de la métropole montréalaise, en plus de nombreux projets de centres de la petite enfance, centres communautaires et installations pour des entreprises d’économie sociale. www.batirsonquartier.com

À propos du Fonds immobilier de solidarité FTQ
Créé en 1991, le Fonds immobilier de solidarité FTQ contribue au développement économique du Québec en participant financièrement et stratégiquement à la réalisation de projets immobiliers rentables, créateurs d’emplois et socialement responsables en partenariat avec des leaders du secteur. Il appuie le démarrage de projets immobiliers de toutes tailles et dans toutes les régions du Québec, tant dans les secteurs résidentiels, de bureaux, commercial, institutionnel, qu’industriel. Au 31 mai 2020, il comptait 58 projets en développement ou en construction d’une valeur de 3,7 milliards de dollars qui créeront 30 000 emplois, 80 immeubles en gestion d’actifs, 1,3 million de pieds carrés de terrain et 115 millions de dollars étaient investis pour des projets d’habitation sociale, communautaire ou abordable.

-30-

Demandes médias et renseignements :

Josée Lagacé
Fonds immobilier de solidarité FTQ
jlagace@fondsimmobilierftq.com
Cellulaire : 514 707-5180

Khadidja Daoui
Bâtir son quartier
kdaoui@batirsonquartier.com
Cellulaire : 514 755-5423

 

___________________________

 

 

Construction résidentielle neuve : plus d’informations disponibles pour aider les consommateurs à faire un choix éclairé

 

 

Montréal, le 23 juin 2020 – Les consommateurs auront accès à beaucoup plus d’informations sur la qualité du travail des entrepreneurs en construction résidentielle avant de procéder à l’achat d’une habitation neuve. En effet, Garantie de construction résidentielle (GCR) est fière de dévoiler aujourd’hui un tout nouveau répertoire des entreprises accréditées, qui présentera notamment les non-conformités relevées lors des inspections de chantier, les réclamations reconnues faites par les consommateurs ainsi que les décisions arbitrales, et ce, pour chaque entreprise accréditée chez GCR. Rappelons que GCR est le seul plan de garantie obligatoire pour les habitations neuves au Québec.

« Il s’agit d’un grand jour en matière de transparence dans l’industrie de la construction résidentielle neuve au Québec. Grâce à ce nouvel outil mis à la disposition des consommateurs, ceux-ci seront en mesure de faire un choix éclairé lorsque vient le temps de retenir les services d’un entrepreneur pour la construction d’une habitation neuve. La mise en ligne de ce nouveau répertoire est en continuité avec la mission de GCR qui consiste à assurer la protection des acheteurs d’une habitation neuve », déclare Daniel Laplante, président-directeur général de GCR.

Notons que la solution retenue fait suite aux travaux de la Table de travail pour informer les consommateurs qui avait été mise en place en juin 2019 par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) et qui regroupait plusieurs associations du milieu de la construction neuve, tant du côté des consommateurs que des entrepreneurs. Plus d’informations à ce sujet sont données plus loin dans le communiqué.

Un aperçu des informations disponibles
Véritable révolution en termes de transparence et de disponibilité des informations sur les entreprises en construction résidentielle neuve, le répertoire présente une série d’informations factuelles utiles pour les consommateurs :

  • Non-conformités relevées lors des inspections : Chaque année, GCR procède à l’inspection de plusieurs milliers d’unités d’habitations construites au Québec, ce qui signifie qu’une entreprise verra plusieurs de ses bâtiments être inspectés par GCR. Le répertoire présente le total d’unités inspectées au cours des deux dernières années et le nombre de non-conformités détectées lors de ces inspections. La présentation est ventilée par niveau de gravité, soit les non-conformités à risque faible, celles à risque moyen et celles à risque élevé.
  • Dossiers de réclamations reconnus : GCR a le mandat d’évaluer les réclamations faites par les consommateurs et de déterminer si l’entrepreneur doit effectuer des travaux correctifs. Le nombre total de dossiers de réclamations reconnus pour chaque entreprise apparaît dans le répertoire. De plus, pour chaque adresse de bâtiment, l’existence ou non d’un dossier de réclamation est précisée. S’il y en a un, le répertoire indique le nombre de points reconnus pour celui-ci ainsi que la nature des éléments reconnus (malfaçon, vice caché, vice de construction, parachèvement, etc.).
  • Informations précises sur chaque bâtiment construit par l’entreprise depuis 2015 : Une section complète du répertoire est consacrée à présenter les informations précises pour tous les bâtiments construits depuis 2015 qui sont assujettis au plan de garantie obligatoire. Le consommateur pourra notamment s’assurer que son bâtiment est bel et bien enregistré au plan de garantie obligatoire, comme le prévoit la loi.
  • Décisions arbitrales : Dans le cas où l’entreprise a fait l’objet d’une décision arbitrale, cette information apparaît dans le répertoire et il est possible de consulter la décision en question.

Plusieurs autres informations sont présentes dans le répertoire, dont le numéro de licence RBQ, le statut de l’accréditation chez GCR et la durée de celle-ci, le nombre d’unités construites par l’entreprise. Il est à noter que les informations relatives aux entreprises dont l’accréditation n’est plus active chez GCR apparaissent également dans le répertoire.

« En plus d’avoir une grande valeur, les informations objectives qui se trouvent dans ce répertoire donnent aux consommateurs un portrait complet de la situation d’une entreprise en construction résidentielle neuve par rapport à la qualité de ses constructions. Elles leur permettront donc d’arrêter leur choix sur une entreprise en meilleure connaissance de cause », poursuit M. Laplante.

La collaboration des différents acteurs au rendez-vous
Le nouveau répertoire est le fruit d’un travail de collaboration entre la Régie du bâtiment du Québec et GCR. Rappelons également qu’une table de travail avait été formée en juin 2019 et avait comme objectif « d’informer les consommateurs sur la qualité des constructions des entrepreneurs accrédités par GCR ». En plus de GCR, la table dirigée par la RBQ était constituée de l’Association des consommateurs pour la qualité dans la construction (ACQC), du Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ), de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) ainsi que de l’Association de la construction du Québec (ACQ).

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, souligne d’ailleurs la collaboration de tous les groupes impliqués afin d’en être arrivés à cette solution. « La mise en ligne du nouveau répertoire des entreprises accréditées par GCR, avec toutes les informations pertinentes qu’il contient, constitue une grande avancée en matière de protection des consommateurs. Je salue donc le travail de la RBQ et de GCR ainsi que la collaboration de l’ACQC, le RGCQ, l’ACQ et l’APCHQ pour en être tous arrivés à cette solution consensuelle. Grâce au répertoire, il est possible de dire que les consommateurs sont beaucoup mieux informés aujourd’hui qu’ils ne l’étaient hier », se réjouit Mme Laforest.

En conformité avec la Politique d’information sur l’entrepreneur
Finalement, il est à noter que la mise en ligne du répertoire des entreprises accréditées chez GCR est conforme à la Politique d’information sur l’entrepreneur de la RBQ.

Pour consulter le répertoire, cliquez ici.

À propos de Garantie de construction résidentielle
Garantie de construction résidentielle a pour mission d’administrer le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs pour l’ensemble du Québec et d’assurer la protection des acheteurs. Son engagement vise l’amélioration de la qualité de la construction résidentielle et son conseil d’administration regroupe notamment des professionnels de l’ingénierie, de l’architecture et du droit, des représentants d’organismes gouvernementaux et des personnes issues des associations de consommateurs et d’entrepreneurs en construction. www.garantiegcr.com

-30-

Renseignements :
Camilla Sironi
Cellulaire : 514 445-8312
camilla@luminaconseil.ca

Camilla Sironi
Présidente
Lumina Conseil
(514) 445-8312
luminaconseil.ca

 

___________________________

 

 

Une solution TI 100 % québécoise pour les PME

NUUTOK PROPOSE UNE SOLUTION TI HAUTEMENT PERFORMANTE POUR LES PME QUI SOUHAITENT ÊTRE CONNECTÉES EN TOUTE SÉCURITÉ

L’entreprise québécoise rend accessible tous les avantages et solutions de la grande entreprise aux PME avec une des technologies les plus fiables sur le marché

 

Nuutok.png

 

(Montréal, 14 avril 2020) L’entreprise québécoise nuutok, spécialisée dans les infrastructures informatiques privées entièrement informatisée, a développé une solution TI de sauvegarde de données sécuritaire, simple, efficace et abordable qui permet aux PME de 10 à 50 employés, de gérer intelligemment leurs données et d’être les plus performantes dans leur industrie.

Une des solutions technologiques des plus fiables sur le marché
Grâce à son réseau de partenaires et fournisseurs locaux, nuutok propose une solution 100 % québécoise (développement, installation et service d’accompagnement), qui n’a rien à envier aux technologies des géants américains. Avec son cloud privé intelligent, nuutok offre l’une des solutions TI les plus fiables sur le marché, où les données d’une entreprise sont stockées dans un système cloud privé lui appartenant exclusivement. Les données sont protégées et synchronisées de façon totalement automatisée et demeurent accessibles en toute sécurité au travail, et de partout ailleurs à partir d’ordinateurs et appareils mobiles avec un accès à Internet.

« Nous avons développé une solution technologique à la fois simple et performante, de haut niveau et abordable, répondant aux besoins réels des PME. Avec le cloud privé intelligent nuutok, nous sommes en mesure de permettre aux entreprises de bénéficier, d’abord et avant tout, d’une protection efficace de leurs données contre les éléments, les aléas du cloud public, les mauvaises pratiques de stockage et les risques de piratage. », de préciser Jean-Jacques Lemaire-Martin, cofondateur de nuutok.

Des bénéfices de premier plan
La solution nuutok est simple et abordable, avec les bénéfices d’un cloud privé intelligent et convivial :

Le projet SIR JOHN comporte de nombreuses caractéristiques qui en font un projet exceptionnel construit selon les plus hauts standards :

  • Télétravail sécurisé à partir de n’importe où, en 1 clic;
  • Protection et cryptage à partir de n’importe où, en 1 clic;
  • Partage et collaboration sécurisés;
  • Performance accrue des applications localement et à distance;
  • Compatible et disponible sur tous les appareils;
  • Historique des versions de fichiers et récupération en 1 clic.

Rester connecté en toute sécurité
Au Québec seulement, des centaines de milliers de personnes font du télétravail depuis un peu plus de trois semaines, suite à la consigne de confinement afin de limiter la propagation du coronavirus. L’accès à des solutions technologiques à la fois sécuritaires, efficaces et conviviales devient donc prioritaire pour les PME qui poursuivent leurs activités via l’option du télétravail.

Dans ce contexte, le cloud privé intelligent nuutok devient la solution technologique sur laquelle les PME peuvent compter, en assurant un accès à distance entièrement sécurisé et automatisé à tous les appareils, ordinateurs, ordinateurs portables et appareils mobiles iOS ou Android des employés. Les outils technologiques et canaux de communication nécessaires pour garder contact avec les bureaux virtuels sont alors disponibles et de façon hautement sécuritaire.

Une piste de solution pour les PME en pénurie de main-d’oeuvre
Cette tendance n’est pas complètement réversible pour plusieurs qui apprécieront la flexibilité de pouvoir travailler à la fois dans un lieu de travail et en télétravail. Éventuellement, avec la pénurie de la main-d’œuvre, les PME recruteront plus facilement et pour plus longtemps s’ils adaptent leurs façons de fonctionner à cette nouvelle réalité.

Accompagnement-client assuré par AIKI Informatique
L’accompagnement au client consiste à un service clé en mains entièrement professionnel assuré par son partenaire AIKI Informatique pour la livraison, l’installation et l’utilisation de la solution. À titre informatif, la solution de base comprend : un serveur principal (installé au travail), un serveur de sauvegarde (installé en dehors du lieu de travail, comme à la maison du propriétaire ou dans un autre site appartenant à l’entreprise par exemple), installation par des professionnels certifiés, nombre d’appareils et accès à distance illimités et inclusion de quatre comptes utilisateurs. Nous vous proposons de prendre connaissance de la fiche jointe à ce communiqué. Pour plus d’informations : www.aikitech.ca

Opportunité d’acheter « local » pour les PME
En cette période plus difficile, les virus sont aussi une menace dans le monde numérique, amplifiée grandement par une migration massive vers le télétravail. C’est pourquoi, en collaboration avec AIKI Informatique, nuutok offre les 3 premiers paiements gratuitement, afin de permettre aux entreprises de poursuivre leurs activités pendant et après cette période de crise; une occasion d’encourager mutuellement nos entreprises locales.

NOTE AUX MÉDIAS : Pour toute demande d’entrevue avec Jean-Jacques Lemaire-Martin, communiquez avec Chantale Baar.

-30-

Source : www.nuutok.com

Renseignements : Chantale Baar
Communications Chantale Baar
(514) 992-6463 / cbaar@communicationcb.ca

 

___________________________

 

 

Nouveau projet résidentiel au cœur de Mercier-Ouest

LANCEMENT OFFICIEL DES PRÉVENTES DU PROJET SIR JOHN, DÈS LE 25 MAI!

Le mariage parfait entre la ville et la banlieue dans ce qu’elles ont de mieux à offrir :

Un espace de vie déjà établi, une offre commerciale de proximité et un transport en commun facilitant les déplacements

 

Sir John

 

(Montréal, 7 mai 2020) C’est avec fierté que la Société de développement Bertone annonce l’ouverture des préventes de son projet résidentiel (sur rendez-vous), à partir du 25 mai, le SIR JOHN, situé au cœur de Mercier-Ouest, proposant de vivre le meilleur de la ville et de la banlieue, dans un secteur mature, déjà développé depuis plusieurs années.

Situé sur la rue Sherbrooke Est, à quelques rues d’Hochelaga-Maisonneuve, de Rosemont et d'Anjou, son milieu de vie déjà bien établi propose une offre commerciale complète avec tous les services de proximité, institutions scolaires et établissements publics, sans craindre le chaos des quartiers en perpétuelle construction.

Un projet à l’architecture signée
SIR JOHN porte la griffe de NEUF architect(e)s, une des plus importantes firmes d’architectes montréalaises, dont les réalisations vont du Solstice Montréal au Peterson, en passant par le Sanctuaire et l’Hôtel Birks. Le projet propose un espace de vie neuf, où chaque pied carré est optimisé, un décor tendance digne des magazines, un concept où tout a été mis en place pour un quotidien plus facile et agréable au cœur d’une architecture urbaine.

La première phase du projet a une valeur de plus de 40 millions $. Le projet ouvre la porte à un grand nombre de possibilités. Condos d’une à trois chambres, maisons de ville et penthouses sur deux étages avec terrasse au toit, le choix est exhaustif ! L’ensemble des 121 unités offre un concept ergonomique impressionnant qui convient aussi bien aux besoins des premiers acheteurs, des familles nécessitant plus d’espace que des acheteurs expérimentés.

Se déplacer en toute liberté
L’offre de transport en commun permet des déplacements simples et rapides aux quatre coins de la métropole. Le projet est voisin du métro Langelier, d’une station BIXI, d’arrêts d’autobus et de grands axes routiers (A25 faisant le lien vers A20 et A40).

« Nous sommes particulièrement fiers de ce projet que nous développons dans l’optique de contribuer à la maximisation de ce secteur développé et qui mérite d’être reconnu pour la grande qualité de vie, de par les nombreux avantages qu’il apporte. Le projet SIR JOHN représente tout le charme et les fonctionnalités d’un bâtiment neuf, au cœur d’un environnement urbain mature, et offrant le meilleur de la ville et de la banlieue », de préciser Michael Bertone.

Une signature historique
Le projet SIR JOHN est nommé ainsi parce qu’il s’agit du prénom de Sir John Coape Sherbrooke, un diplomate britannique du 18e siècle qui a légué son patronyme à la rue Sherbrooke, il y a plus de 200 ans. L’édifice locatif haut de gamme du complexe, dont le lancement aura lieu plus tard, aura pignon sur cette rue. La portion offerte en copropriété donnera quant à elle sur Parkville, une rue résidentielle fort tranquille du secteur.

Le projet SIR JOHN comporte de nombreuses caractéristiques qui en font un projet exceptionnel construit selon les plus hauts standards :

  • 121 unités de 1 à 3 chambres (condo, maison de ville ou penthouse) dans un bâtiment de 6 étages.
  • Structure de béton, insonorisation et isolation supérieures.
  • Espace cuisine à aire ouverte, fenestration abondante, salle de bains contemporaine, plancher de bois franc d’ingénierie, balcons et terrasses généreux et terrasse commune au toit.
  • 2 ascenseurs.
  • 2 cours intérieures paysagées, dont une étant le point central du bâtiment.
  • Stationnements intérieurs pour autos et vélos (station BIXI adjacente à l’immeuble).
  • Accès rapide au centre-ville en 18 min. (métro Langelier adjacent au projet).
  • Autobus 33, 185 et 197.
  • Offre commerciale complète à proximité à pied.
  • Près du parc Maisonneuve.
  • Accès privilégié aux autoroutes 25, 20 et 40.

Les premières unités seront disponibles pour y habiter dès 2021.

Les principaux partenaires de Bertone
La Société de développement Bertone s’est entourée d’une formidable équipe de partenaires professionnels et de fournisseurs qui assurent un travail exceptionnel dans la réalisation du projet :

  • Architecture : NEUF architect(e)s
  • Architectes de paysage : BC2
  • Marketing et communication : SIX Communications
  • Ventes : Agence Six

À propos de Bertone
Fondée à Montréal il y a plus de 30 ans, la Société de développement Bertone est une entreprise familiale de premier plan en matière d’investissement et d’aménagement immobilier. Au cours de ces années, elle a su se forger une solide réputation de créatrice de valeur pour toutes les parties prenantes – partenaires, investisseurs, locataires, communautés et fournisseurs. Bertone est ainsi synonyme de relation durable, d’aménagement visionnaire, de conception novatrice, de projets de qualité et d’attention personnalisée.

L’entreprise et ses cofondateurs ont réalisé avec brio tout un portefeuille de projets à vocation commerciale, industrielle, résidentielle (tel que le projet Edwin, présentement en construction) ou à usage mixte et d’immeubles à bureaux, partout au Québec. (www.bertone.ca)

Pour de plus amples informations sur le projet : www.sirjohncondos.com

Bureau des ventes
6720 rue Sherbrooke Est, Montréal
VISITE SUR RENDEZ-VOUS SEULEMENT À PARTIR DU 25 MAI 2020

Direction des ventes
Marc-André Saint-Laurent
(514) 710-4233 / info@sirjohncondos.com

-30-

Information : Chantale Baar
Communications Chantale Baar
(514) 992-6463 / cbaar@communicationcb.ca

 

___________________________

 

 

LA VENTE DE CONDOS NEUFS AU TEMPS DE LA COVID-19 :

L’AGENCE SIX PROPOSE UNE EXPÉRIENCE VIRTUELLE SANS PAREIL

 

Agence SIX

 

(Montréal, 30 mars 2020) Le coronavirus change nos vies de jour en jour et le domaine immobilier n'est pas en reste. Se loger étant au sommet des besoins humains, l'équipe de l'Agence SIX, spécialiste dans la vente et la mise en marché d'unités d'habitation neuves, a donc, en un temps record, créé un moyen de poursuivre ses activités de manière virtuelle, en offrant une expérience de vente complète à distance (voir le lien en bas de page).

Invitation spéciale
C’est donc avec grand plaisir que son président, M. Elian Sanchez, propose de participer à une expérience inédite en sa compagnie dans le tout nouveau projet SIR JOHN, DISTRICT LANGELIER, un projet du Groupe Bertone, situé au coin des rues Sherbrooke et Langelier à deux pas de la station de métro Langelier.

Une solution novatrice, une expérience virtuelle sans pareil, un accès simple et efficace à l’offre immobilière dans le confort de son chez-soi
En utilisant les outils puissants que la technologie d'aujourd'hui tels que des rendus artistiques photoréalistes, des images de drone, une modélisation des condos modèles digne des plus récents jeux vidéo, le partage d’écran, un système de télécommunication ainsi qu’un site web créé spécialement pour permettre un parcours de vente interactif, le futur acheteur pourra échanger en direct avec les représentants aux ventes et trouver la propriété idéale pour lui dans le confort de son foyer.

La demande reste forte
Malgré la situation, l’Agence SIX indique un fort intérêt maintenu de la part des acheteurs potentiels dans ses projets.

« La très grande majorité de nos projets reçoivent en moyenne plus d’une quinzaine de demandes d’information et d’appels par jour. La demande reste très bonne malgré tout. C’est donc pourquoi nous avons voulu développer un parcours virtuel pour permettre aux gens à la maison de nous visiter, en toute sécurité. On remarque aussi une augmentation de la capacité d’attention des clients envers notre offre. La plupart ont eu plus de temps pour parcourir les sites web des projets et connaissent déjà bien les propositions de valeur de nos projets, lorsqu’ils entrent en contact avec nous. Les gens ont plus de temps en ce moment… », d’expliquer M. Sanchez

L’Agence SIX offrira bientôt cette opportunité à l’ensemble de ses principaux projets immobiliers du grand Montréal métropolitain, de la Rive-Nord et de la Rive-Sud : EDWIN (Sud-Ouest), GALLERY sur le canal (Griffintown), GARDENVILLE (Vieux-Longueuil), LE MARKET (Laval Fabreville), LES MARINIERS (Beauharnois), LUM PUR FLEUVE (Brossard), LE MARQUISE (Laval Chomedey), NÉO Condos (Saint-Léonard), ORIGINE HABITATION DURABLE (Verdun), OSHA (Hochelaga-Maisonneuve), SAN LEON (Boisbriand), SIR JOHN (Mercier Ouest) et SOLSTICE MONTRÉAL (Centre-ville) seront les premiers à pouvoir offrir cette expérience à leurs clients.

À propos de l’AGENCE SIX
L’AGENCE SIX est à la fois une agence de communications/marketing (SIX COMMUNICATIONS) et une agence immobilière (SIX AGENCE IMMOBILIÈRE) dédiée à la mise en marché de projets d’habitation dans le grand Montréal.

Fondée en 2014 par Elian Sanchez, Laurent Cardinal et Félix Cotte (anciennement cofondateur du site GuideHabitation.ca) l’agence compte plus d’une vingtaine de projets en vente aujourd’hui et plus d’une trentaine de développements à succès depuis sa création.

Une équipe multidisciplinaire de plus de 70 membres permettent à l’entreprise d’être autosuffisante et de procéder elle-même à des mises en marché complètes pour sa clientèle de développeurs immobiliers parmi lesquels on retrouve, entre autres, Altius Développements, District Atwater, le Consortium QMD-MÉNARD, Le Groupe Bertone, Le Groupe immobilier Scalia, Le Groupe SBI, Pur Immobilia, Vistacorp.

NOTE AUX MÉDIAS : Pour toutes demandes d’informations supplémentaires et/ou d’entrevues avec un des membres de la direction de l’Agence SIX, veuillez communiquer avec Chantale Baar.

LIEN VERS VISITE VIRTUELLE :
sirjohncondos.com/espace-exclusif
Mot de passe : sirjohn2020

-30-

Source : www.agencesix.ca

Information : Chantale Baar
Communications Chantale Baar
cbaar@communicationcb.ca / (514) 992-6463

 

___________________________

 

 

Un nouveau projet résidentiel dans Rosemont-Saint-Léonard

LE CONSORTIUM QMD-MÉNARD ALTIUS OUVRE OFFICIELLEMENT LE PAVILLON DE PRÉSENTATION DU PROJET RÉSIDENTIEL NÉO CONDOS

Un projet d’avenir stratégiquement situé sur la rue Jean-Talon, à proximité d’une future station de la ligne bleue du métro et de toutes les commodités.

 

NÉO CONDOS

 

(Montréal, 17 février 2020) C’est avec fierté que le Consortium QMD-Ménard Altius ouvrira les portes du pavillon de présentation du projet « Néo Condos » lors de son lancement officiel le samedi 22 et dimanche 23 février prochain.

Un espace de vie neuf au coeur d’un secteur à redécouvrir
Néo Condos, c’est un nouveau départ. Enrichi par l’arrivée imminente du métro (ligne bleue) et une proximité enviable aux autoroutes, son environnement immédiat est voué à un brillant avenir. À mi-chemin entre l’effervescence de Rosemont et la quiétude de Saint-Léonard, il est recherché pour son milieu de vie dynamique qui offre tout, tout près, en plus d’un accès rapide aux quatre coins de Montréal.

Néo Condos, c’est un nouvel environnement. Dans ses rues avoisinantes défilent les restaurants chaleureux, les espaces verts et les commerces de proximité. Les familles apprécient son style de vie à l’européenne où les pâtisseries italiennes, les cafés accueillants, les restaurants familiaux et les petites épiceries sont accessibles en quelques pas seulement. Plusieurs écoles primaires et secondaires, des parcs, des garderies, des magasins grande surface, des installations sportives et des établissements culturels complètent l’offre diversifiée de ce lieu en pleine ébullition.

« Nous sommes particulièrement fiers de ce projet car il nous permet de contribuer au formidable essor que connaît l’Est de Montréal depuis les dernières années. Néo Condos a été spécifiquement développé pour répondre aux besoins d’une clientèle visionnaire. Du fait du prolongement de la ligne bleue du métro et parce que les constructions neuves en béton sont rares dans le secteur, acheter une unité de ce projet constitue un investissement judicieux qui vous permet de vivre en toute simplicité le meilleur de Rosemont et de Saint-Léonard », explique M. Jacques Plante, Président du Groupe Altius et M. Michel Guilbault des entreprises QMD.

Être à l’avant-garde
Le projet « Néo Condos », représentant un investissement de 25 millions $, permettra aux futurs occupants de bénéficier de configurations multiples s’adaptant à tous les styles de vie. Ses 74 unités de condos et penthouses réunies dans un seul bâtiment neuf en béton formera une nouvelle communauté.

Le projet comporte de nombreux attraits dont, entre autres :

  • 74 unités de condos et penthouses.
  • Configurations offertes : 1 à 4 chambres, avec 1 ou 2 salles de bains.
  • Projet en béton d’une phase unique comportant 8 étages accessibles par 2 ascenseurs.
  • Toutes les aires de vie profiteront d’un grand espace balcon ou encore de terrasses privées sur le toit pour les penthouses.
  • Finition recherchée : hauts plafonds de 9 pi., fenestration généreuse avec orientation maximisant l’ensoleillement, cuisine tendance et ergonomique avec comptoirs et îlot en quartz.
  • Chaleureux espaces communs offrant un chalet urbain avec cuisine semi-équipée, salle de bain et lounge ainsi qu’une terrasse sur le toit avec BBQ offrant une vue panoramique sur Montréal.
  • Garages, stationnements extérieurs et espaces de rangement disponibles pour tous les condos.
  • Accès rapide au nouveau-Rosemont (1 minute), au centre-ville (20 minutes), à l’autoroute 40 (3 minutes) et à l’autoroute 25 (5 minutes).
  • Transport vers le métro existant facilité par plusieurs arrêts d’autobus à seulement 1 minute de marche.
  • À proximité de deux hôpitaux (Santa Cabrini et Maisonneuve-Rosemont), d’un CLSC et de l’Institut de Cardiologie de Montréal.
  • Offre commerciale locale dynamique : commerces de quartier accessibles à pied sur la rue Jean-Talon et grands centres commerciaux (Le Boulevard, les Galeries d’Anjou et Place Versailles) à quelques minutes en voiture.
  • Offre culturelle diversifiée : Bibliothèque de Saint-Léonard, Cinéma Beaubien, Théâtre de la Ruelle et Théâtre Mirello et Lino Saputo, Centre communautaire Leonardo Da Vinci.
  • Offre sportive variée : 4 parcs dont le Parc Ladauversière (avec piscine et pataugeoire) à 10 minutes à pied du projet et le Parc Maisonneuve, le Complexe aquatique de Saint-Léonard et les Arénas Martin-Brodeur et Roberto-Luongo.
Les premiers condos seront disponibles pour y habiter dès l’automne 2021.

Les principaux membres de l'équipe de réalisation de Néo Condos
Le Consortium QMD-Ménard Altius s’est entouré d’une formidable équipe de professionnels et de fournisseurs qui assurent un travail exceptionnel dans la réalisation du projet :

Développeur : Groupe Altius
Constructeur : Les entreprises QMD Inc.
Architecture : Marco Manini Architecte
Expert-conseil en génie du bâtiment : Groupe SBI
Génie-conseil en structure : Groupe SBI
Marketing et stratégie de mise en marché : Agence SIX

À propos de Groupe Altius
Le Groupe Altius cumule plus de 30 ans d'expérience tant au niveau national qu'international, au sein d'organismes publics et privés dont, Groupe Bouygues (conglomérat français), CADIM (filiale de la Caisse de dépôt et Ivanhoé Cambridge), SDM (Société de développement de Montréal). Parmi les réalisations, on compte : les Lofts de la Biscuiterie, la résidence Des Sources, Verdi sur le Parc, la Coopérative d'habitation Brise de l'Île, Mùv Condos à Rosemont et Osha Condos dans Hochelaga-Maisonneuve.

À propos de Consortium QMD Ménard
Le Consortium emploie plus d’une centaine de spécialistes de la construction qui se démarquent par leur haute expertise technique, ainsi que par leur excellence en gérance de projets. Parmi leurs réalisations prestigieuses, on compte le projet Lum Pur fleuve, ainsi que le joyau de sa collection le Solstice Montréal. Pour de plus amples informations sur le projet : www.neocondos.ca

Dates à retenir
Lancement officiel : 22 et 23 février 2020 de 12h à 17h

Pavillon de présentation
5200, rue Jean-Talon Est, Saint-Léonard
Direction des ventes
Contact : Pamela Taylor
Coordonnées : (514) 600-6045 / info@neocondos.ca

Heures d’ouverture
Lundi au vendredi : 12 h - 19 h
Samedi et dimanche : 12 h - 17 h

-30-

Information : Chantale Baar
Communications Chantale Baar
cbaar@communicationcb.ca / (514) 992-6463

 

___________________________